Sign in
Download Opera News App

 

 

Maroc : Des réflexions menées sur les propos des Ouléma

La Côte d’Ivoire a pris part aux réflexions sur les constantes religieuses marocaines du 24 au 27 juin 2022 à Fès au Maroc. La délégation ivoirienne était conduite par Cheick Moustapha Sonta, président de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains section Côte d’Ivoire. Il est également le Khalife général de la Tidjaniya en Côte d’Ivoire.

Le site des constantes religieuses marocaines a organisé un colloque scientifique international, en collaboration avec la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains.

Dans un communiqué de presse reçu le lundi 27 juin 2022, les organisateurs ont indiqué que cette importante rencontre a eu pour thème central : « Le propos des Ouléma quant aux constantes religieuses marocaines ».

Les présidents des trente-quatre sections de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains, et le secrétariat général du conseil supérieur des Ouléma ont également participé à cet événement. Il y a eu aussi les conseils locaux des Ouléma, les membres du conseil marocain des Ouléma pour l’Europe, les présidents et les doyens des Universités, entre autres.

Ce colloque scientifique international avait plusieurs enjeux. « Les objectifs que visait ce colloque sont le libellé de l’ancrage légal des constantes religieuses marocaines, dans le coran, dans la sunna et dans les propos des Ouléma. Il y avait aussi la mise en exergue des efforts de SM Amir Al Mouminine, que Dieu l’assiste, quant à la préservation de la religion et à la protection de ses constantes, agrées par les musulmans », a-t-on expliqué.

Faut-il le souligner, ce colloque s’est penché sur l’« exposé de la relation entre les constantes religieuses et la particularité marocaine, et leur rayonnement en Afrique ».

Le rôle des constantes religieuses dans la préservation de l’unité nationale et la consolidation des valeurs religieuses était en outre au menu. Les participants ont mené la réflexion sur les manifestations des constantes religieuses dans la sublimation spirituelle des écoles soufies en Afrique.

Notons que ce colloque a abordé plusieurs axes, dont « Imarat Al Mouminine (commanderie des croyants) », « le dogme Acha’arite », « la doctrine Malékite », et « Le soufisme Sunnite ». Cela s'est fait à travers six séances de travail.


Arrianj22

Content created and supplied by: Arrianj22 (via Opera News )

ivoire maroc

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires