Sign in
Download Opera News App

 

 

Révérend Dion Robert : "n’appelez plus personne païen, cela ne veut rien dire"

Le Révérend Dion Yayé Robert est le Président de l'Eglise Protestante Baptiste Œuvres et Mission Internationale (EPBOMI). Dans le cadre de ses prédications diffusées du lundi au samedi sur la radio chandelier, il a développé un message avec pour thème: "La nouvelle Jérusalem", ce 23 août 2021.

Tout le monde veut aller au ciel, mais personne ne veut mourir, a-t-il déclaré d'entrée de jeu. Pour lui, nous n'avons pas le droit de craindre la mort, qui n'est qu'un simple passage, un tunnel pour rejoindre l'éternité; laquelle éternité rappelle soit le jugement dernier, soit la félicité. "L' éternité, c'est notre destination, car nous sommes étrangers sur cette terre", a rappelé le Révérend Dion, pour qui notre patrie céleste, c'est Là-Haut.

Sur la base d'Esaïe 66 verset 22, il a évoqué la nouvelle Jérusalem, symbole de la vie de DIEU, qui détruira l'ancienne humanité charnelle au profit de la nouvelle humanité divine. "N'appelez plus personne païen, cela ne veut rien dire", a averti l'Oint de l'ETERNEL. Selon lui, ce qu'on appelle "païens", ce sont des brebis perdues; les chrétiens rétrogrades, ce sont des brebis qui avaient été retrouvées, mais qui se sont égarées, à l'opposé des chrétiens fermes dans la foi qui sont des brebis fidèles. Poursuivant sur sa lancée, le Président de l'EPBOMI, a dit que l'évangélisation, c'est le processus de recréation de l'Homme, qui revêtira l'immortalité et l'incorruptibilité dans la nouvelle Jérusalem, le Paradis du bonheur éternel.

"Le baptême n'amène pas au Ciel, de même que le purgatoire, qui est une fausse consolation", a conclu le Révérend Dion Robert pour qui, tous ceux qui n'auront pas réellement accepté le Seigneur JESUS-CHRIST, n'iront pas dans la nouvelle Jérusalem, mais plutôt en Enfer, lieu immonde de souffrances et de tourments éternels.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

révérend dion robert

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires