Sign in
Download Opera News App

 

 

Crises politiques à répétition:La vérité que les Ivoiriens refusent d’accepter et qui les tuent

En Côte d’ivoire, depuis quelques années, la tendance est à la confusion malhabile entre la religion et la politique. Ce rapprochement particulièrement sensible et dangereux, est encouragé par le sentiment de justice dont se prévalent certains leaders politiques, convaincus d'avoir été victimes de tout, coupables de rien, et investis d’une mission divine, au point de dérailler dans des analogies stupéfiantes entre la vie du Christ, et les leurs parcours personnels. Le Christ, c’est eux ! Eux, c’est le Christ ! 

Au moindre sursaut, leurs partisans n’ont que ce seul mot à la bouche : ‘’L'Eternel des Armées''. Dans leurs rêveries égoïstes et vindicatives, ‘’l’Éternel des Armées’’. Mais, savent-t-ils qui est réellement Celui dont ils prononcent abusivement le nom ? Il faudrait sans doute leur rappeler que ce Dieu qu’ils irritent, et qui selon l’exégèse chrétienne, n'est nul autre que le Seigneur Jésus- Christ révélé, ne marche aucunement selon leurs convoitises terrestres, gangrenées de revanche, de volupté et de souillures morales. 

Ce Dieu là est Saint. Et il ne partage point sa Gloire avec les ténèbres. Ceux qui portent sa marque, ceux en qui il se reconnaît, ceux qui sont ses enfants ne peuvent se complaire dans les vanités du siècle présent. Ils ne peuvent s'enticher de ce monde et des plaisirs de cette vie. Ils ne sont ni attachés au matériel, ni au pouvoir. 

Ils n'idolâtrent aucun humain et ne se reconnaissent qu'en des leaders qui se nourrissent de la Volonté de leur Dieu. Ils recherchent continuellement la sainteté, sont en quête perpétuelle d’excellence dans la sanctification, s’accrochent au bon combat, qui est celui de la Foi, de la justice et de la sainteté pour la vie éternelle. Ils aspirent inlassablement aux choses d'en haut et non à celles d’en bas comme ces masses qui m’ont rien compris de l’évangile du Mashiah. Par le Saint Esprit qui triomphe en eux, ils méprisent ce monde et ses œuvres. De tels élus ne sauraient se vautrer dans des contusions politiciennes périlleuses. 

La Côte d’ivoire cherche des solutions à la ruine qui l’étreint depuis des décennies. Si jusqu’à présent, toutes les recettes et autres initiatives allant dans ce sens ont échoués, cela s’explique aussi simplement que naturellement par le fait que les Ivoiriens, accrochés à leur manque de sincérité envers eux-mêmes, et adeptes des mondanités les plus vicieuses, refusent de regarder la Vérité en face et de s'y soumettre. La Bible, le nom de Jésus, ils les utilisent beaucoup plus comme des fétiches plutôt que d'en pénétrer les mystères de la révélation spirituelle, objet de leur salut.

Cette vérité, elle crie pourtant comme un messager dans le désert. Rejetée, bafouée, méprisée, mais toujours galvaudée, elle reste disponible pour le salut de ce pays, mais jusqu’à quand ?

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires