Sign in
Download Opera News App

 

 

Que contient le livre des morts égyptien ?

l'Égypte antique est ce véritable creuset de civilisation qui continue de fasciner. A voir les millions de dollars qu'on investi pour les fouilles archéologiques, on peut dire que l'intérêt est énorme. A côté de ses momies citées et temples antiques, le mystère reste encore entier sur certaines découvertes tel que le Livre des morts. Qu'est-ce donc ce livre pour l'ancien égyptien, que contient-il?

C'est l'égyptologue allemand Lepsius qui le premier se livre à une traduction de ce livre qu'il nomme abusivement Todtenbuch ou Le livre des morts. La traduction littérale donnerait le livre de sortir au jour. Le jour ici étant celui des vivants, il s'agit donc du livre de vie égyptien.

Les anciens Egyptiens, comme certaines traditions africaines croyaient en une vie après la mort. Et à sa mort, le défunt devait traverser plusieurs demeures dans l'au-delà avant de s'unir au dieu Rê, dieu Solaire. Le Christ sur la croix dit "l y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit". Une allusion faite à l'au-delà.

Dans la cosmogonie égyptienne, la vie est une initiation et la mort en est une étape. L'initié à sa mort devenait un Osirifié; Osiris lui-même ayant subi l'épreuve de la mort. C'est donc un véritable cheminement que subi l'âme (Ba) du défunt, en passant par le tribunal d'Osiris, où ses actions sont mesurées à l'aune du Maât, principe de Vérité. Lors de ce cheminement, le Ba, l'âme du défunt affronte les démons des mondes inférieurs de l'au-delà. C'est ici qu'intervient livre des morts ou livre de sortie au jour.

Il est un recueil de prières, de rituels funéraires et d'indication devant permettre au défunt de franchir les demeures célestes afin de se présenter pur devant le Dieu-soleil, source de Vie. Les papyrus qu'on déposait dans la tombe du défunt portait son nom, accompagné presque toujours de celui de sa mère. Ils étaient placés soit sous les bandelettes entre les jambes, sous les bras ou sur la poitrine de la momie. On faisait précéder le nom du défunt par Osiris. Par exemple Osiris Paul.

D'autres choses étaient placés dans la tombe tels que les encens, des insignes...et surtout de la nourriture selon le rang du défunt.

Ainsi du Chapitre I au XVI, le livre traite des lamentations des parents et des amis, transport des coffrets funéraires et de la momie dans une barque; des prêtres portent des insignes sacrés, des offrandes ou la libation ; la stèle sur laquelle seront gravés les noms et titres du mort avec sa prière suprême ; figure du mort agenouillé devant le dieu Râ.

Exemple :

Les chapitres XVII et suivants traitent de l'acceptation du défunt parmi les mannes et de la remise de sa couronne glorieuse; des pouvoirs magiques et le verbe pour se protéger...etc

Sources : Le livre des morts des anciens Egyptiens, Université de Harvard

Content created and supplied by: Képhren (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires