Sign in
Download Opera News App

 

 

Tabaski 2021 à Abobo: l'absence d'Hamed Bakayoko se fait ressentir en cette période de fête!

Feu Hamed Bakayoko n'était surement pas un dieu sur terre, il est né homme et s'est vu reserver le sort final de toute être humain, c'est à dire la mort. Le 10 mars 2021, ce grand homme d'Etat est passé de vie à trépas après un court instant de maladie. La Côte d'Ivoire ne s'imaginait pas que ce bon samaritain allait partir si tôt.

Hambak, comme les populations aimaient l'appeler, fut un maire exemplaire qui prenait le soin de garantir le bien être de toute sa commune. Il était très occupé vu ses fonctions de ministre de la défense et de premier ministre mais il trouvait le temps pour se rendre dans les mosquées de cette commune chaque vendredi. Après les élections municipales qui ont permis à Hambak de devenir maire d'Abobo en 2018, il a commencé à faire du bien aux populations.

En 2019 pendant le déroulement des fêtes de Ramadan et de Tabaski, Hamed Bakayoko partageait des cadeaux aux populations. C'est principalement à travers les chefs religieux que le recensement se faisait; les familles les plus démunies qui n'arrivaient pas à avoir les moyens financiers pour la fête recevaient le soutien de l'illustre homme. Des gadgets et des sommes d'argent étaient offerts à plusieurs gens. Les années 2019 et 2020 ont vu la manifestation de ces grâces.

Malheureusement pour cette année 2021, ce n'est pas certain qu'on verra ces actes généreux parcequ'Hamback n'est plus. La mort de cet homme est une grande perte pour ladite localité. Je suis un citoyen de la commune d'Abobo. Chaque jour que je me rend aux alentours de la mairie de cette commune, j'entend dire certaines personnes qu'elles regrettent lourdement la disparution d'Hamed Bakayoko. Certaines familles démunies qui avaient autrefois reçu de l'aide de l'ancien maire s'inquiètent du bon déroulement de ces fêtes puisqu'il n'est pas présent pour leur offrir le nécessaire pour la fête Tabaski.

Les habitants des alentours de la mairie d'Abobo ne peuvent pas ne pas dire de bonnes paroles à l'endroit de leur ancien maire car il leur accordait d'énormes faveurs. Le ministre Hamed Bakayoko ne se rendait pas toujours dans cette localité de la ville d'Abidjan mais lorsqu'il le faisait, tous ceux qui étaient informés recevaient forcément des présents.

La fête de Tabaski 2021 à Abobo sans Hamed Bakayoko, ça ne sera peut-être pas comme les deux années précédentes. Espérons que les populations à condition sociale modeste trouvent le moyen de bien fêter la tabaski.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

côte d'ivoire hamed bakayoko n'était tabaski 2021

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires