Sign in
Download Opera News App

 

 

Fernand Dédeh : « Depuis 2011, je n’arrive pas à saluer Aka Saye Lazare »

2011. Le pays est lambeau. Suite à une grave crise postélectorale. Les nouvelles autorités changent les dirigeants de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI). Parmi ceux-ci, figure Aka Saye Lazare. Celui-ci, en tant que Directeur général (DG), ne se fait pas prier pour licencier de nombreux agents. Fernand Dédeh, chef du service Sport, n’échappe pas à ce véritable coup de balai.

Depuis lors, il ne parvient pas à pardonner à l’actuel patron de l’Agence Ivoirienne de Gestion des Fréquences radioélectrique (AIGF).

« Quand j’ai été renvoyé, je ne me suis pas posé de question parce que je parle à tout le monde. Seulement, j’en voulais à Brou Aka Pascal (PCA, Ndlr) parce que je me suis dit que moi à sa place, je me serais battu pour que cela n’arrive. Mais après j’ai compris qu’il n’y pouvait rien. Mais il y a une personne que je n’arrive pas encore à saluer. C’est Aka Saye Lazare », a-t-il confié aux jeunes journalistes ce dimanche 27 juin 2021 lors de la célébration surprise de son anniversaire de naissance à la chocolaterie de la Riviera 2 dans la commune de Cocody.

Avant d’expliquer : « L’air avec lequel il a agi m’a dépassé. Or Aka Saye nous étions ensemble à la RTI. Je ne sais pas pourquoi il a eu une telle attitude ». 

Selon Fernand Dédeh, il essaie de faire des effort pour surmonter cela. Ce d'autant plus qu'il est lui-même engagé dans la réconciliation et la cohésion sociale.

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

aka saye lazare fernand dédeh rti

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires