Sign in
Download Opera News App

 

 

André Silver Konan recadre Makosso : "Les grandes douleurs se vivent dans la dignité"

Le journaliste-écrivain et éveilleur de consciences André Silver Konan, connu pour ne pas avoir la langue de la poche, a répondu à Makosso, qui s'était filmer en train de pleurer la mort de son épouse. "Les grandes douleurs sont muettes, c'est connu. Elles se vivent dans la dignité, pas dans le folklore", a-t-il martelé.

L’affaire fait grands bruits sur les réseaux sociaux. Camille Makosso, le pasteur médiatique s’était, en effet filmé, dans un direct sur Facebook, en train de pleurer, une fois de plus sa défunte épouse, morte il y a environ un an. Entre incompréhensions, railleries et soutiens, les réactions ne se sont pas faites attendre. Parmi elles, celle d’André Silver Konan.

"Quelqu'un peut te filmer en train de pleurer un proche. Soit c'est un hasard, soit la personne a ses motivations", a commencé le journaliste écrivain, sur son profil Facebook, le vendredi 26 février 2021.

"Mais si toi-même, tu prends le temps d'aller sur Facebook, de retrouver le bouton vidéo, de lancer un direct et de commencer à pleurer (parce qu'il faut bien savoir que les pleurs sont arrivés après que la personne a lancé tout ce processus) ; tu es juste un comédien et tu es pathétique. Les grandes douleurs sont muettes, c'est connu. Elles se vivent dans la dignité, pas dans le folklore. Dieu nous donne la bonne compréhension !"

A la réaction de certains Internautes, lui demandant s'il ne craignait pas d'être clashé par Makosso, la réaction de l'éveilleur de consciences est celle-ci : "Je ne rentre dans aucun clash avec personne. Celui qui veut faire un clash avec moi perd son temps. Le haut niveau ne fait pas de clash, il argumente, il développe. Celui ou celle qui a tenté de faire un clash avec moi, a tourné sur lui (elle) même".

A un autre qui a déclaré, qu'en fait, les Ivoiriens aimaient ces scènes, voici la réponse de ASK : "Une partie de ce peuple a un sérieux problème d'éducation aux choses sérieuses. J'ai déjà mis en garde des intellectuels ayant de hautes fonctions dans ce pays, sur des vidéos d'insulteurs ou d'insulteuses grossières qu'on me transfère. Je suis étonné qu'ils prennent leur temps pour regarder des gens qui ne leur enseignent rien d'autre que des âneries".

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

camille makosso makosso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires