Sign in
Download Opera News App

 

 

Aumônerie militaire catholique : voici la maquette qui réjouit les frères d’armes en Christ

Bonne nouvelle pour les frères d’armes en christ de l’Aumônerie militaire catholique de Côte d’Ivoire. Grâce à la pose de la première pierre du siège de leur organisation, gendarmes, policiers, agents des eaux et forêts, militaires croyants au corps du Christ, vivront leur foi et surtout pratiqueront les divers sacrements. A savoir le baptême, la confirmation, le mariage, l’eucharistie et la pénitence. 

L’acte symbolique de la pose de la première pierre suivie de la bénédiction a été fait le jeudi 14 octobre 2021 à la caserne de la gendarmerie d’Agban, en présence du ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima, du Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale, le Général de corps d’armée, Alexandre Apolo Touré et de Mgr Marie Daniel Daniet, Archevêque du diocèse de Korhogo, représentant le Cardinal, Mgr Jean-Pierre Kutwa.  

Le nouveau siège de l’Aumônerie militaire catholique situé au sein de la paroisse Sainte Geneviève de la caserne d’Agban sortira de terre avec une capacité de 1000 places. Situé dans un cadre pittoresque et paisible, cet espace religieux servira de lieu d’accueil pour les militaires, paramilitaires et tout corps confondu. Une présentation de la maquette aux hôtes a levé le voile sur le siège qui sera également un lieu administratif et juridique pour coordonner les activités pastorales sur le diocèse d’Abidjan.  

« C’est un acte de portée historique non seulement pour l’aumônerie militaire en particulier mais aussi pour l’aumônerie militaire de Côte d’Ivoire en général », a expliqué dans son adresse, le curé de la paroisse Sainte Géneviève, le père Saint Clair Oblé par ailleurs aumônier militaire du diocèse d’Abidjan.  

54 ans après la création de l’aumônerie militaire par le décret n 67-11 du 11 janvier 1967 comme étant un service auprès des Forces armées nationale de Côte d’Ivoire, les frères d’armes en Christ ont fait une doléance auprès de leur hiérarchie pour le bon fonctionnement de cette institution religieuse. « Il serait bon d’en faire un service à part entière au sein de la direction de la santé et l’action sociale des armées. Ce qui donnerait une plus grande lisibilité à son action pastorale », a plaidé le curé. 

Avant la visualisation de la maquette du siège, l’Abbé Saint Clair Oblé a rappelé quelques fonctions de l’aumônier. « L’aumônier est le refuge moral qui aide le militaire à pacifier ses rapports avec ses concitoyens et donner le meilleur de lui-même dans sa mission. Il est le confident le psychologue le psychanalyste du militaire. Un militaire atteint psychologiquement est un danger pour sa troupe et sa mission. L’aumônier est donc une aide au commandement », a conclu l’Aumônier militaire reconnaissant de la gratitude et de la disponibilité du Général des corps d’armée, Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale, Alexandre Apalo Touré. 

Aimé Dinguy’s N.

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

Aumônerie militaire catholique Christ

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires