Sign in
Download Opera News App

 

 

Les Gbagbo devant le juge hier soir. Voici ce qui s'est réellement passé

Après plusieurs années de mariage(32 ans), de combats politiques, d'épreuves, le président Laurent Gbagbo a décidé de facon officielle dans un communiqué publié le lundi 21 juin 2021,de saisir le juge des affaires matrimoniales du Tribunal de Première Instance d'Abidjan d'une demande de divorce en raison du refus réitéré depuis des années de Dame Simone EHIVET sa femme.

Comme annoncé , les Gbagbo ( Laurent et Simone), l’un des couples ivoiriens les plus célèbres, médiatisés et puissants, se sont présentés devant le juge le jeudi 01 juillet 2021, au palais de justice à Abidjan plateau en fin de soirée, chacun avec sa petite délégation…

Il s’agissait pour le juge qui a été saisi d’une demande de divorce par l’époux, de les recevoir et de leur lire ce que dit le Droit matrimonial ivoirien. Ce que le Droit ivoirien dit du divorce et de ce que sont ses motifs pour l’enclencher. En clair, pour enclencher un divorce en Côte d’Ivoire, il faut qu’un certain nombre de choses, de faits, de preuves soit clairement bien établi…

En effet, selon Franck-24,blogeur et homme de média , le juge saisi par l’époux a en quelques minutes, d’abord parlé de conciliation entre les Gbagbo puis a insisté sur les conséquences d’un divorce pour eux, pour les enfants, sur les différentes familles respectives… avant de les renvoyer chez eux, réfléchir s’ils souhaiteraient vraiment divorcer malgré ce qu’il leur a dit et ce que le Droit surtout dit du divorce…

Les prochaines étapes au palais de justice seront plus alléchantes, puisqu'il s'agira de demander a l’époux d’exposer sur les motifs réels qui le poussent à demander le divorce et le juge demandera à l’épouse s’il est acceptera cette demande de divorce engagée par son époux ou non. Si elle accepte, ce sera la fin d’un des mythiques couples qui a fait rêver les ivoiriens. Si elle refuse, on assistera pendant à une bataille juridique entre deux dinosaures de la politique ivoirienne…

L’époux va-t-il renoncer à son projet de divorce pour sauver son couple après ce bref passage chez le juge ou ira-t-il jusqu’au bout…???

L’épouse va-t-elle faciliter les choses afin de sauver leurs images qui ne font que la une des médias…???

Les prochaines rencontres vont sûrement nous situer sur cette affaire, toutefois, selon ma source qui est un ami de lutte de longue date des Gbagbo, l’épouse aurait confié à son cercle très restreint et à ses enfants que pour l’amour qu’elle porte à son époux, elle ne va pas aller à un bras de fer avec lui pour lui compliquer encore les choses. Elle a voulu que son équipe annonce aux ivoiriens que se sont eux qui ont demandé le divorce, voilà pourquoi elle refusait un divorce en catimini, c’est fait.

Ce sont eux qui ont parlé de ça en public, elle va donc l’accepter mais, à une condition: le FPI. Elle ne souhaiterait pas que ce soit là une raison pour l’écarter de son instrument de politique pour qui, elle a tant souffert. Or Affi Nguessan aussi est accroché à ce FPI et lui aussi sait que ces trois lettres, sa vie politique n’aura aucun sens. Mais pour certains proches de l’ex première dame, ses parents proches d’elle et des collaborateurs proches même de Gbagbo, c’est niet. Qu’elle refuse d’accepter ce divorce qui ne va pas faire les affaires de leur Parti or c’est maintenant qu’il faut préparer 2025 qui ne sera pas non plus un fleuve tranquille. Pour ces proches de l’épouse et de l’époux, s’ils arrivaient à divorcer, déjà qu’il y’a une « guerre » froide entre les Hommes de Dieu catholique et évangélique suite au retour de l’époux au catholique…

Source: Franck-24

Content created and supplied by: InfoReel (via Opera News )

abidjan plateau laurent gbagbo simone ehivet

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires