Sign in
Download Opera News App

 

 

En colère, le féticheur Kone parle aux hommes dont les familles ont faim mais qui donnent à l'église

Il n'a pas porté de gants pour dénoncer des tares qu'il croit observer dans l'église. Dans l'entretien qu'il accordait à Ivoirtv.net, diffusé ce Jeudi 15 Avril, le mystique Koné Gnegnery, qui revendique également les casquettes de féticheur ou de médium, a touché du doigt l'aspect financier des relations entre les pasteurs et les fidèles dans les églises.

Pour cet occultiste assumé, il existe de nombreux cas d'abus dans les églises, notamment en ce qui concerne les contributions que doivent apporter les travailleurs à leurs guides religieux, à titre personnel ou pour le financement des activités des communautés.

''Il y'a des hommes dont les familles ne mangent même pas bien à la maison parce qu'ils ont divisés leurs salaires par 2 ou en 3. Il y'a pour l'église, il y'a pour le pasteur et il y'a pour la maison. A la fin du mois, quand il prend son salaire, ça devient petit. Il ne peut même pas bien nourrir sa famille à la maison'', a dénoncé le féticheur.

Selon Koné Gnegnery, même au regard des textes sacrés, ''le bonheur d'un père de famille, ça quitte chez lui, à la maison. C'est quand ta famille est heureuse que tu es béni''.

Toujours dans la même vidéo, Koné Gnegnery a également critiqué les attitudes de certaines femmes qui ont tendance à négliger leurs devoirs familiaux pour se consacrer au service des pasteurs ou de leurs épouses.

Pour ce mystique, il est temps que les pasteurs communiquent des enseignements véridiques à leurs fidèles, sur la vie de l'église et sur les questions d'ordre sotériologique.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

féticheur kone

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires