Sign in
Download Opera News App

 

 

Un prêtre avoue / « L’église ne peut "tuer" le démon, son sort c’est entre lui et Dieu son créateur »

(Le Père Zra Bi invite les chrétiens à savoir que le diable existe, et que tant que nous sommes sur la terre, on cheminera ensemble/photo Archives)

Les religions chrétiennes enseignent que le monde est sous la domination démoniaques, qui sous l’égide de Satan, mènent des actions préjudiciables aux enfants de Dieu. Mais comment sortir de ce tourbillon, Père Zra-Bi donne des pistes. Cependant, il avoue : « l'église n'a pas le pouvoir de tuer le démon. Son sort final est réservé à Dieu son créateur. C'est entre eux ».

Face aux démons, premiers ennemis des chrétiens, qui sont souvent déboussolés, Père Zra-Bi n’y va pas avec le dos de la cuillère pour déclarer aux fidèles, que « l'église n'a pas le pouvoir de tuer le démon. Son sort final est réservé à Dieu son créateur. C'est entre eux », a-t-il avoué.

« Expulser le démon, chasser le démon, c'est ce pouvoir là que l'église possède », a-t-il soutenu dans une communication intitulée « L'église n'a pas le pouvoir de tuer le démon », relayée ce 8 octobre sur la page de ‘’Radio Espoir Côte d'Ivoire’’.

Selon l’homme de Dieu, l’église n’a que le pouvoir de chasser le démon hors de l'espace géographique et spirituel de l'humanité, ainsi que de l'expulser hors d'un individu.

A en croire père Zra-Bi, « Là où les sacrements sont octroyés régulièrement par le prêtre, le démon plie bagage et s'enfuit », a-t-il révélé. Ce pourquoi, dira-t-il, les sacramentaux et les sacrements, présence réelle du Christ invisible, ne doivent pas faire défaut à quiconque les demande.

« Mais, il (démon, ndlr) reste aux aguets, à l'affût », a prévenu le serviteur de Dieu, en ‘appuyant sur l’apôtre Pierre qui insiste en ces termes, « Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer ».

Par ailleurs, père Zra-Bi invite les chrétiens à s'instruire et à savoir que le diable existe. Et que, tant que nous vivons sur la terre, il chemine avec nous comme l'ivraie et le bon grain. C'est à la fin, c'est-à-dire à notre mort, que sonnera notre victoire sur lui.

Y.K

 

 

Content created and supplied by: Y.KOBO (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires