Sign in
Download Opera News App

 

 

Eglise évangélique: pourquoi tant de proximité entre lieux de culte par endroits?

En Côte d'Ivoire, nul ne saurait contester le nombre très impressionnant d'églises évangéliques disséminées un peu partout dans le pays dénotant de la vitalité de cette branche de l'Eglise. A Abidjan ici particulièrement, on enregistre dans pratiquement chaque quartier plusieurs lieux de culte qui vont des plus luxueux aux plus modestes en passant par ceux de fortune, c'est-à-dire en baraques. Toutefois, ce sur quoi nous voudrions nous appesantir, c'est la proximité qu'on voit par endroits entre certains lieux de culte.

En effet, pour des raisons que nous ignorons, vous pouvez constater parfois qu'il n'existe pas une distance de cinq mètres entre deux églises opérant dans le même secteur, toute chose qui n'est d'ailleurs par sans conséquences au vu de la "rivalité" entre pasteurs, de la passion démesurée de certains fidèles ou encore des désagréments que cela pourrait causer aux riverains. On sait tous que bon nombre de ces lieux de culte sont contigus la plupart du temps à des habitations alors que leurs cultes dominicaux sont connus pour durer trois voire quatre heures de temps minimum avec les chants et danses très bruyants qui vont avec.

Faites juste un tour à Yopougon dans le quartier de Niangon dans les encablures du carrefour dénommé "Centre social" et vous serez largement édifiés. Il y a même deux grands lieux de culte qui ne sont séparés que par une ruelle pour dire qu'ils se font carrément face dans une zone très habitée. Toute chose qui fait que des fois quand les fidèles de l'un sont en train de suivre la prédication de leur pasteur, les membres de l'autre sont en pleine séance de louange et d'adoration créant ainsi une cacophonie indescriptible. On est donc à se demander si les fidèles arrivent vraiment à saisir le message qui est véhiculé et pour lequel ils ont fait le déplacement aussi nombreux.

Cette tendance à faire fi de la nuisance sonore se prolonge parfois sur les grands carrefours où deux prédicateurs de deux églises différentes peuvent se retrouver au même moment pour la même cause. Pas plus tard que ce matin à Yopougon non loin du pont de Sideci notamment à la gare de "gbakas" de Bingerville, il nous a été constaté de voir cette scène surréaliste. Le prédicateur habituel des lieux s'est vu rejoindre par un autre et les deux se sont laissés aller dans leur prédication sans crier gare au grand dam des passants qui n'avaient que leurs yeux pour constater, car à vrai dire leurs oreilles entendaient, mais ne comprenaient absolument rien dans ce vaste tintamarre.

Il urge donc pour nos autorités de jeter un coup d'œil dans ce milieu afin de chercher à le réglementer comme c'est le cas avec les pharmacies qui sont tenues de respecter une certaine distance l'une vis-à-vis de l'autre. Il y va de la quiétude de tous.

Yves_Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

abidjan côte d'ivoire eglise évangélique

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires