Sign in
Download Opera News App

 

 

Yamoussoukro : les travaux de construction de l’église catholique de Subiakro ont repris.

Fanfare, chants de joie à la gloire du Seigneur, telle était l’ambiance qui a prévalu le samedi 17 septembre dernier, dans le village Subiakro, dans la Sous-préfecture de Yamoussoukro. Et pour cause, 29 ans après la pose de la première pierre de l’église catholique dudit village par Monseigneur Bernard Agré, les travaux de construction ont repris de plus belle. Ce samedi, au cours de la messe marquant le lancement desdits travaux, c’est tout un village comblé de joie et dans l’allégresse, qui s’est mobilisé pour prendre part à l’office du jour dit par l’Abbé Djézou Hervé.

Celui-ci dans son homélie a salué cet acte de grand cœur que posent les cadres du village de Subiakro avec à leur tête Kouamé Dieudonné, président de l’Association des ressortissants de Subiakro, Abakro et villages dépendants (Arsavd) « votre initiative de construire une maison à la gloire du Seigneur vise à l’enracinement de l’Eglise Catholique. Nous sommes fiers de toi, nous sommes fiers de la population de Subiakro. Merci d’avoir pensé à réaliser ce projet à la gloire du Seigneur comme action de grâce. Il y a quelques jours lorsque le père Clément et moi allions le rencontrer, il nous a évoqué cet ardent désir de construire une maison dans son village à la gloire du Seigneur comme signe de reconnaissance à Dieu. Cette Eglise dans ce village sera le signe de la présence du Seigneur dans le village de Subiakro. Merci à Kouamé Dieudonné car celui qui construit une maison pour Dieu se bâtit aussi une maison dans le ciel. C’est une communion de foi ».

Recevant les remerciements de l’homme de Dieu comme un appel à faire davantage, Kouamé Dieudonné, invité à prendre la parole, a fait des précisions importantes « L’idée n’est pas que de moi seul. C’est une idée partagée. Les moyens que nous allons mobiliser ne sont pas que de moi seul mais des moyens qu’ensemble nous allons mobiliser. Certains sont discrets. Ils n’ont pas voulu qu’on dise publiquement ce qu’ils ont fait. Nous avons donné une chemise à rabat dans laquelle se trouve ce que les gens qui sont passés par moi ont bien voulu mettre à votre disposition pour les travaux » a-t-il indiqué avant d’aller plus loin pour faire noter « Aujourd’hui nous sommes au lancement des travaux. Je veux être un parrain qui lance les travaux mais qui les inaugure aussi. Je ne veux pas être un parrain de poseur de première pierre et puis plus rien. C’est pourquoi chers frères, chères sœurs, je voudrais que l’élan que nous venons de prendre soit soutenu. Un élan qui dure dans le temps, un élan qui nous permettra grâce à l’aide de Dieu de boucler ce projet »

Faisant connaître la fiche technique de cet édifice à bâtir Aké Juste, Directeur Général de "GRÂCES IVOIRE LOGIS", entreprise en charge desdits travaux, d’indiquer que cette bâtisse forte d’une capacité d’accueil de 700 places à terme est composée d’un parvis, de deux sacristies et un autel. Elle sera construite sur une superficie de 3600m2 pour un coût estimé à 50 millions de FCFA et devra être achevée dans un délai de six mois.

Eugène YOBOUET

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

yamoussoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires