Sign in
Download Opera News App

 

 

Donner la dîme, on ne finit pas d'en parler

Après avoir partagé un point de vue des opposants à la dîme, nous revenons pour donner notre opinion sur ce sujet.

Nous sommes de ceux qui soutiennent que la dîme est d'actualité ; non en nous appuyant sur les textes de Lévitique 27:30-32, Nombre 18 : 26-30, et tous les autres textes de la loi en rapport avec le sacerdoce Lévitique.

En effet, si nous donnons la dîme dans l'esprit de la recommandation de l'Éternel à Israël, nous ne nous en sortirons pas, et serons plutôt maudits que bénis selon Malachie 3: 8-11 (le texte de base des prédictions sur la dîme). A dire vrai, aucun chrétien aussi intègre fut-il n'a jamais donné à Dieu la dîme de tout. Ce n'est pas non plus sûr que beaucoup rachètent leur dîme quand ils y ont manqué en y ajoutant 1/5 comme le recommande Lévitique 27 : 31. Je me demande aussi combien sont-elles, les églises qui encouragent leurs membres à utiliser la dîme de leur revenu pour leurs propres besoins, car c'est aussi cela la recommandation de la loi dans Deutéronome 14:23-26.

Donner la dîme en s'appuyant sur les textes de la loi ne concerne pas l'église de Jésus-Christ.

Alors dans quel esprit devons-nous donner la dîme ?

Dans l'esprit avec lequel le patriarche Abraham la donne. Dans un environnement sacerdotal autre que celui des Lévites.

Lorsque Abraham donne la dîme dans Genèse 14:20, il ne le fait pas pour obéir à une loi. Il ne la donne pas pour les Lévites, il ne la donne pas pour éviter que ses affaires ne tombent, ou éviter qu'il soit maudit, non plus ce n'était pas pour attirer les richesses et la prospérité (même si cela est sous entendu). Abraham n'a pas donné la dîme parce qu'on lui aurait dit qu'elle appartenait à l'Éternel, et que personne ne devrait la garder par devers lui pour ses besoins.

L'acte que pose Abraham est un acte de reconnaissance à Dieu. Dans ce texte de Genèse 14, L'homme de Dieu, le sacrificateur Melchisédek bénit Abraham par Dieu; il bénit Dieu qui a fait triompher Abraham. 

Pendant que le sacrificateur fait cas de ce que c'est par Dieu qu'Abraham eut la victoire, celui-ci le reconnaît aussi, et lui donne la dîme de tout, pour dire merci à ce Dieu.

La dîme d'Abraham à Melchisédek n'est aucunement en rapport avec celle que perçoit les Lévites.

Le sacerdoce selon l'ordre de Aaron ou des Lévites n'est pas le même que celui selon l'ordre de Melchisédek.

Le sacerdoce Lévitique s'est arrêté avec l'ouverture d'une nouvelle alliance par Jésus Christ. Il s'est arrêté avec son corollaire de sacrifices et d'offrandes.

Jésus en ouvrant cette nouvelle alliance est devenu sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek Hébreux 6:20

"là où Jésus est entré pour nous comme précurseur, ayant été fait souverain sacrificateur pour toujours, selon l'ordre de Melchisédek".

Ce qui a été au départ, a annulé ce qui a été par la suite (avec les Lévites), pour reprendre place.

Ainsi l'ordre de départ qui accepte la pratique de la dîme, est le même qui est encore dans l'église aujourd'hui, d'où la raison pour nous de continuer à apporter nos dîme dans cet ordre.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Content created and supplied by: LeMissionnaire (via Opera News )

Lévitique 27:30

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires