Sign in
Download Opera News App

 

 

Jay-Z au cœur d'un scandale pour avoir porté un t-shirt à l'effigie d'une mosquée située au Kenya

Le célèbre rappeur américain, Jay-Z, est au cœur d'un scandale qui a engendré la colère des musulmans du Kenya contre lui. L'artiste s'est récemment affiché avec un T-shirt orné de l'emblème de la mosquée historique kényane, Riyadah de Lamu, un Tee-shirt créé par le designer Zeddie Loky.

Nous apprenons cette information sur le compte Twitter LE JOURNAL 2 L'AFRIQUE. Elle concerne la star du Rap américain, Jay-Z qui se trouve au cœur d'un scandale qui a très vite fait réagir la population musulmanes du Kenya : "Après la publication d’un cliché du rappeur américain Jay-Z portant un t-shirt orné de l’emblème de la mosquée historique kényane Riyadha, la population musulmane du pays demande des excuses au rappeur et au designer Zeddie Loky.", nous fait savoir notre source.

À cet effet, le 3 avril dernier, la mosquée Riyadha, située sur l’île de Lamu au sud-est du Kenya, a publié une lettre sur sa page Facebook. Cette missive, au nom des 5 millions de musulmans kényans, était adressée au rappeur américain Jay-Z et au designer kényan Loky. Ce dernier a publié sur son profil Instagram, le 30 mars dernier, une photo de Jay-Z sortant d’un restaurant. L’artiste américain portait son t-shirt sur lequel on aperçoit l’emblème de la mosquée de Lamu.

La réaction des Kényans ne s’est pas limitée à la population musulmane. Toutes les populations swahilies ont en effet mal vécu cette histoire. L’île de Lamu est, indique l’Unesco, « la colonie swahilie la plus ancienne et la mieux préservée d’Afrique de l’Est ». Et la mosquée y est une véritable institution. L’Unesco rappelle que le lieu de culte musulman a « accueilli de grandes manifestations religieuses musulmanes depuis trois siècles, devenant un centre important pour les études islamiques, linguistiques et culturelles ».

Mais il faut savoir que le t-shirt en question est une pièce signée par le créateur kényan Zeddie Loky, qui l’a sorti sous sa marque de vêtements « blkburd genes ». Le designer avait acheté la photo qui a fait polémique à un photographe pour la publier, afin de promouvoir l’œuvre qui jusque là était très exclusive. Une vingtaine de ces t-shirts floqués avec la mosquée sont sortis des ateliers du designer kényan.

Ainsi, suite à la publication de la lettre demandant des excuses au créateur du t-shirt et au rappeur Jay-Z, Zeddie Loky s'est aussitôt conformé à la demande de la population musulmane du Kenya. En effet, en réaction à la lettre de la célèbre mosquée, Loky s’est rapidement excusé mercredi. Il se dédouane en précisant qu’il n’y est pour rien si les détenteurs de ses t-shirt les portent en public. Loky a cependant appelé à ce que les propriétaires de ses pièces essayent de « ne pas porter le t-shirt dans les bars ou dans les clubs s’ils décident de le mettre ».

De son côté, le rappeur Jay-Z n’a pas encore réagi à la polémique. Pour l’administrateur du Centre Islamique de Lamu, affilié à la mosquée, le fait que le rappeur porte le symbole de son lieu de culte sur un t-shirt n’est « ni un honneur ni un privilège pour la mosquée historique et son fondateur Habib Salih ». Quoi qu’il en soit, le gestionnaire de la mosquée assure qu’il s’agit « certainement d’un affront, un manque respect à la spiritualité et à la dignité de ceux qui estiment la mosquée ».

Reste à voir comment la star du Rap américain, Jay-Z, réagira à tout ça.

Affaire à suivre !

LVF

Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

kenya

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires