Sign in
Download Opera News App

 

 

Religion/ La communauté Mouride de Côte d'Ivoire invite les Ivoiriens à la paix et à l'amour

La photo de famille des organisateurs avec les conférenciers et des guides religieux invités

Une conférence internationale sur le Mouridisme s'est tenue ce samedi 28 août à la grande mosquée du Plateau. Cette conférence qui a réuni plusieurs fidèles musulmans en général et des Mourides en particulier, a porté sur deux thèmes importants. 

Le premier thème intitulé : "Qu'est-ce que le Mouridisme?" a été développé par le Prof. Galaye N'diaye, Imam et Islamologue Sénégalais vivant en Belgique. Celui-ci a défini ce courant religieux comme "une voie de reforme spirituelle qui comporte des idées novatrices pour libérer l'être humain". Dans son développement, le Prof N'diaye a fait l'historique de ce courant religieux en remontant à son fondateur le Cheick Ahmadou Bamba qui, selon lui, au 19e siècle s'est dressé contre la domination coloniale qui a voulu l'utiliser comme un suppôt :

Ph/Le Prof.Galaye N'diaye, 1er Conférencier

" Je ne cherche que l'amour, la paix et la justice. Si j'ai besoin des biens que vous me proposez, je me tournerai vers mon Créateur " a répondu Cheick Ahmadou Bamba aux Colons. 

Homme intègre et pacifique, le fondateur du Mouridisme invite, selon le conférencier, à une simple rupture intellectuelle et idéologique sans passer par la violence. 

L'exposé du Prof N'diaye a permis de présenter la dimension spirituelle du Cheick Ahmadou Bamba.

Le second thème est intitulé: "Le Mouridisme, une solution pour l'Afrique et l'humanité". Il a été développé par Professeur Hassan M'boup, Écrivain et Islamologue Sénégalais.

Photo/Prof.Hassan M'boup, 2e conférencier

Le conférencier a tout d'abord relevé que la mission du Cheick Ahmadou Bamba est une mission générale pour l'humanité toute entière. Ensuite, il a montré le but du Mouridisme né au Sénégal :

" Le Mouridisme est venu pour casser les barrières sociales, raciales, économiques, culturelles pour donner une nation où l'amour et la paix sont les fondamentaux de la vie en communauté. L'islam, ce n'est pas de chercher à aller au ciel. L'islam, c'est la paix, c'est l'amour de son prochain " s'est exprimé le conférencier.

 Il a par ailleurs demandé aux musulmans d'éviter de croire qu'il y a d'autres référents en dehors de Dieu. 

En effet, parlant des Africains, le Prof.Hassan les invite à éviter de se mettre en position d'être inférieur et de de développer des complexes :

 " La solution pour l'Afrique, c'est de se donner la dignité, de respecter sa dignité, d'éviter de se croire au bas de l'échelle. Il s'agit de se détourner des artifices qui nous mettent en conflits avec notre prochain, et se tourner vers notre repère qui est Dieu. A l'humanité, que tous les humains se disent qu'ils sont égaux devant Dieu " a-t-il dit.

Pour Monsieur Ouattara Alhassan, membre du comité d'organisation de cette conférence et membre de la communauté Mouridisme de Côte d'Ivoire, il s'est dit un homme heureux de la réussite de cette conférence internationale sur le Mouridisme : 

" Nous sommes satisfaits de la tenue de cette conférence internationale qui a permis aux uns et autres de savoir ce que c'est que le Mouridisme. Ce n'est pas une secte comme le pensent certaines personnes. C'est un courant religieux qui découle de l'islam et qui prône la paix, l'amour, l'unité et il met l'accent sur le développement. Ce qu'il faut relever déjà, pour être membre du Mouridisme, il faut être d'abord un bon musulman. Parlant de développement, cette communauté a déjà construit une grande mosquée au Sénégal à hauteur de 25 milliards de francs CFA. Elle a commencé également la construction d'une université à coût de plusieurs milliards. En Côte d'Ivoire, elle vient de poser la première pierre d'une mosquée. Alors, nous nous sommes dits pourquoi ne pas copier une telle initiative ici dans notre pays. Nous, la communauté Mouride de Côte d'Ivoire, avons jugé utile d'inviter ces grands conférenciers internationaux pour venir entretenir les musulmans de Côte d'Ivoire sur ce que c'est le Mouridisme, sur sa vision pour l'Afrique, son mode de fonctionnement et comment il peut permettre aux musulmans d'être des agents de développement. C'est quelque chose qu'on aurait peut-être fait depuis 20ans, mais ça fait cinq ans le Mouridisme existe en Côte d'Ivoire. Notre pays a besoin de s'affirmer et de se développer autour des valeurs telles la paix, l'amour, l'unité que prône ce courant religieux " a confié M.Ouattara.

PH/M.Ouattara ALHassan et des membres de l'équipe d'organisation de la conférence

Terminons pour dire que la marraine de cette cérémonie Adja Fatim Bamba, empêchée, et représentée par son père EL Hadj Ibrahim Koné, a remis une somme de deux millions de francs aux organisateurs.

 Cette conférence était placée sous l'autorité spirituelle du Cheickoul Aima Diakité Ousmane, Président du Cosim.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

côte d'ivoire mouridisme

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires