Sign in
Download Opera News App

 

 

Kolia: Le site de prière d'Adissa Touré définitivement fermé suite à un arrêté de la préfecture de Boundiali

Adissa Touré et ses fidèles n'en reviennent pas. Un arrêté préfectoral ordonne la fermeture suivie de sommation immédiate de quitter les lieux aux nombreux fidèles, occupant le site de prière. L'arrêté explique les raisons qui ont motivé cette décision.


Elle aura pendant plusieurs mois, marqué les esprits et cristallisé l'attention de la Côte divoire vers cette petite bourgade de Kolia dans le nord du pays. Adissa Touré, guérisseuse spirituelle dont les pouvoirs surnaturels très contestés viennent de « Dieu » selon elle, n'a pas vu venir la fermeture de l'espace de prière qu'elle occupe dans le cadre de ses activités.

En effet, un arrêté préfectoral ordonne la fermeture sans délai du site et somme de partir tous les occupants de l'espace.

Plusieurs raisons ont été mises en avant pour justifier la fermeture du site de prière notamment les nuisances occasionnées aux riverains par les visiteurs, la possibilité de contagion à la Covid-19 à grande échelle, la menace terroriste qui pèse sur cette partie du pays. ou encore l'utilisation des écoles par les visiteurs en quête de guérison miraculeuse à l'heure de la rentrée scolaire. Des raisons justes qui ne souffrent d'aucune contestation.

Adissa devra donc mettre fin à ses activités ou se trouver un autre site.

Depuis le début de son activité, la guérisseuse est en proie à de nombreuses belligérences. Si certaines personnes trouvent pas très orthodoxes ses pratiques, qu'ils qualifient de mystiques, d'autres lui vouent un culte épiscopal. Et la guérisseuse fait de vidéos de colère où elle s'exprime en langue malinké.

Tout compte fait, Adissa Touré aura réussi à faire visiter et même situer en peu de temps, la petite bourgade de Kolia sur la carte du pays à beaucoup d'abidjanais et à l'ensemble des ivoiriens et drainer des milliers de visiteurs

JMD

Cliquez sur suivre

Content created and supplied by: JMDinfos (via Opera News )

boundiali covid-19 kolia

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires