Sign in
Download Opera News App

 

 

Insolite : Les Gourous les plus dangereux de l'histoire des sectes

Leaders auto-proclamés de mouvements « religieux » ou « philosophiques » des plus obscurs, les gourous ont plusieurs fois fait la une des titres de la presse internationale. Rarement pour en parler du bien d'eux ou d'apporter de bonnes nouvelles. Encore aujourd'hui perdure l'idée de savoir qu'est-ce qui a bien pu poussé ces leaders dits " Homme de Dieu " ou Dieu même à agir impunément comme ils l'ont fait. Ici découvrez quelques chefs de sectes communément appelé gourou , les plus dangereux de l'histoire.

•Keith Raniere


En 1998, il crée une organisation baptisée NXIVM prononcée ( NEXUS ) située en Albany ( État de New York ).

Avec des doctrines comme le développement personnel , l'organisation émerge une société secrète nommée The vow ou encore DOS dans laquelle Keith Raniere, surnommé Vanguard, dirige un réseau d'esclave sexuel. Keith a entretenu un cercle de plus d'une dizaine de femme sous influence selon les chiffres du FBI , mais l'un de ses anciens associés Franck Parlato évoque le chiffre de 54 femmes avec lesquelles il pratiquait des rapports sexuels non consentis.

Pour atteindre ses victimes, le gourou usait de ressorts psychologiques classiques mais aussi d'un réseau bien organisé de femmes chargées d'en recruter d'autres et de les convertir en esclaves sexuelles à leur tour.

À leur adhésion, les membres devaient fournir en contrepartie des photos et vidéos d'elles nues. Ainsi que des informations compromettantes sur leur vie personnelle qui auraient eus de graves pour elles et leurs familles si elles avait été dévoilées au grand jour. Leur corps était marqué au fer rouge, et les initiales du gourou étaient tracées sur leur bas-ventre.


•Warren Jeffs


Aux côtés du terroriste Ousamma Ben Laden , le nom de Warren Jeffs a figuré sur la liste des fugitifs les plus recherchés par le FBI. Incriminé d'avoir créé une secte, nommée L’Église fondamentaliste de Jésus-Christ des saints des derniers jours. Celle-ci est située dans un ranch texan appelé Yearning for Zion. Coupé du monde extérieur ce mini village comporte en son centre une église blanche entourée de logements, d'une école et de plantations agricoles. Mais derrière cette propriété s'opère des crimes : viol, pédocriminalité, polygamie. Warren disposerait d'une vingtaine de mineures parmi les 80 femmes qu'il détenait sous ses désirs.

Le 3 avril 2007, les autorités texanes ont procédé à une intervention musclée suite aux messages d'alerte lancée par l'une des mineures appartement à la secte le 29 Mars de la même année au ranch : armes, voitures blindées, chars d'assaut ont été découverts par les autorités au sein de la secte. Des jours s'en suivent , Jeffs est incarcéré. Six ans plus tard, il est condamné à la prison à vie.


•Shoko Ashara



Chizuo Matsumoto de son vrai nom , créateur de la secte tristement célèbre Aum Shinrikyō attend toujours son exécution par pendaison.

En vérité, il est impossible de déterminer si l’homme est toujours vivant : au Japon les condamnations se déroulent dans la plus grande discrétion et toute communication entre le prisonnier et le monde extérieur est strictement interdite ( hormis l’avocat et quelques membres de la famille). Mais qu'à fait cet homme pour en valoir une telle peine ?

Responsable des attentats les plus meurtriers de l’histoire de l’archipel (après-guerre), Shōkō Asahara et sa secte Aum Shinrikyō sont appelés à répondre aux accusations portées contre eux.

En mars 1995, une série d’attentats simultanés au gaz sarin touche cinq trains sur trois lignes du métro de Tokyo. Le leader de Aum Shinrikyō et ses fidèles provoquent la mort de 13 personnes et en blessent plus de 6 000.

Si l’enquête ne dévoilera jamais le mobile, la police parviendra tout de même à prouver que la secte était responsable d'un second attentat à Matsumoto en 1994, qui en fera 7 morts.


•Le couple Moon



Le matin du dimanche de Pâques 1935, Jésus est apparu à Sun Myung Moon. Au flanc d’une montagne de Corée du Nord, l’esprit sain lui aurait confié une mission de la plus haute importance : compléter l’œuvre du Christ et établir le royaume des cieux sur la Terre. Sans premesure Moon s’attelle à la tâche. En neuf ans, il réalise ce que ses adeptes appellent le « principe divin ».

1954 marque la date officielle de la création de « l’Association du Saint-Esprit pour l’unification du christianisme mondial. » Moon se trouve une femme, Hak Ja Han, avec qui il aura plus de 14 enfants. Ensemble , le couple a décidé de répandre la bonne parole sur tout le globe, de Tokyo à New York, en passant par Berlin. D’ailleurs, pour créer sa grande famille universelle de chrétiens et amener ce fameux « royaume des cieux sur la Terre », Sun Myung Moon cherche à unir des couples de couleurs de peau et de nationalités différentes. Avec Madame, il s’improvise donc prêtre et commence à marier les gens à tour de bras. Et en supplément, il peut même choisir pour les personnes qui le souhaitent.

Entre 1960 et 1998 à Séoul, Sun Myung Moon a marié plus de 400 000 couples dans des cérémonies de mariages de masse. À New York, en 1982, il en a célébré 2 075 au même moment. Celui que ses fidèles appelaient révérend Moon ou « Vrai Parent » mariait aussi par satellite, comme en 1998 pour le mariage de 40 millions de couples. Décédé en 2012 Moon n'a fort heureusement pas eu le temps de marier le reste de la planète.




•Jim Jones



Considéré comme celui ayant créé le plus grand suicide collectif de l'histoire Jim Jones est l'un des modèles les plus déconseillés à copier même si les autres ne sont pas tout autant des exemples celui-là est bien pire.

Jonesa auraitpourtant pu suivre les traces de Martin Luther King lorsqu’en 1961, il entre dans les ordres pour gérer une congrégation protestante importante. À l’origine, « Les disciples du Christ » forment une Église où l’on traite les Noirs avec le même respect que les Blancs. Engagé dans une lutte pour l’égalité raciale et la justice sociale, le pasteur commence à adopter des enfants de différentes « races » pour créer sa « Rainbow Family »

Porté par les louanges de la presse et ses amitiés importantes, Jones commence à déraper en s’inventant un don de « guérison miraculeuse » qui attire plus de 1 000 fidèles à Jonestown, un village de Guyana.

C'est ici que les choses iront de mal en pire. les premiers témoignages inquiétants d’hommes et de femmes revenus de ce lieu mystérieux font face : leader despotique, dépouillement des fidèles, travail forcé, morts suspectes, annonce d’une apocalypse nucléaire, interdiction de quitter « les abris » de Jonestown.

En novembre 1978, le députéLeo Ryan est envoyé par les familles de membres accompagnés du gouvernement américain pour mener une enquête sur la communauté suite à des plaintes déposées. Accompagné par des journalistes de NBC et du Time, il passe quelques jours à interviewer les disciples. Certains membres, exprimant le souhait de quitter la communauté décident de partir avec Leo Ryan. Ce dernier, plusieurs journalistes et quelques « déserteurs » sont abattus froidement par les hommes de main de Jim Jones.

Plus tard dans la même journée, 908 habitants de la communauté, dont plus de 300 enfants et leur gourou, meurent dans ce que l’on considérera plus tard comme un « suicide collectif ». Endoctrinés par des paroles du dit Messie les membres se seraient suicidé sous prétexte qu'ils devraient se donner la mort afin d'éviter " l'apocalypse " vu par Jones qui devait frapper la terre. Les causes de décès seraient un mélange de jus de raisin, cyanure et somnifères.

Quelle fin triste pour ces quelques 900 âmes !


Source [ VANITYFAIR ] ; [ Google ]

Content created and supplied by: MiralemJunior667 (via Opera News )

new york

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires