Sign in
Download Opera News App

 

 

Abengourou : Voilà comment Mgr Bruno Kouamé a défié la série de morts qui régnait dans le diocèse

Mgr Bruno Kouamé, '' non je ne mourrai pas''


C'est le 31 mai 1981 que Mgr Bruno Kouamé a été ordonné évêque d'abengourou (Est ) du pays. 

Il succédait ainsi à Mgrs Eugène Abissa Kwku et Laurent Yapi, de vénéré mémoire. Le rappel a Dieu brusque de ces deux premiers évêques a entraîné une psychologue au sein des populations du diocèse, voire de l'église catholique en générale.

En effet Mgr Eugène Abissa Kwku, fils de la région, premier évêque du diocèse décède le 10 août 1979. Cinq mois après, il est remplacé par Mgr Laurent Yapi rappelé à Dieu le 17 août 1980, juste un an après et dans le même mois (août) que le premier évêque. 

Du coup une psychologue hante les chrétiens et l'épiscopat ivoirien. C'est dans cette atmosphère que le jeune prêtre Bruno Kouamé aussi fils de la région est élevé au titre d'évêque par le Saint Père.

A son ordination épiscopale le 31 mai 1981, pour vaincre les forces du mal et mettre fin à cette série de morts, il prononça dans la foi cette phrase biblique, '' Non je ne mourrai pas, mais je vivrai''. 

Effectivement, avec Mgr Bruno Kouamé, cette série de morts des évêques a pris fin et l'évêque a dirigé sa province épiscopale jusqu'à ce qu'il rende sa démission en 2003 parce qu'atteind par la limite d'âge.

Devenu évêque émérite du diocèse d'Abengourou, il a toujours contribué à la vie de l'église jusqu'à ce qu'il retourne maintenant dans la maison de son père Céleste à l'âge de 93 ans.

Repose en paix Excellence. 

Toi aussi laisse un mot pour saluer la mémoire de cet homme de Dieu.


Aka 

Content created and supplied by: Ahoussiakajean (via Opera News )

abengourou mgr bruno kouamé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires