Sign in
Download Opera News App

 

 

En 2021, il est rare de trouver des femmes émancipées qui servent leurs maris en s'abaissant

Quand on entend parler de l'Afrique, on pense tout de suite à sa faune et sa flore, ses hommes ayant encore en eux un attachement très profond pour la tradition, ses femmes avec le zèle de la soumission à l'homme, ses enfants avec une attitude respectueuse au-dessus de la norme. L'Afrique est ce continent où le respect de la pudeur est encore très existant malgré les changements que le monde connait. Autrefois en Afrique, la relation qui existait entre la femme et l'homme était pareille à celle qui est décrite dans la Bible, c'est-à-dire l'homme qui est le seigneur(maitre) de la femme, et la femme qui vit pour obéir à son homme. Bien évidemment les deux se doivent un respect mutuel, une considération noble et un amour équitable. En plus de l'amour qui unit ces deux personnes, la femme est aux ordres de son mari. Les ancêtres africains ont vécu avec cette tradition qui continue encore dans certaines endroits.

Aujourd'hui, on ne trouve pas assez de femmes émancipées qui servent leurs maris en s'abaissant jusqu'à terre. Cette manière de faire témoigne des pleins pouvoirs du mari sur la femme et sa bonne volonté de soumission envers l'homme. Chez nous en pays Agni, à Ahounienfoutou, dans le Moronou, la soumission de la femme transcende la beauté. Les parents encouragent leur fils à épouser une femme qui est prompte à la soumission car pour eux, la beauté ne peut pas entretenir un foyer. Les femmes et leurs filles servent le père de la famille en s'abaissant. Bien vrai que le village soit devenu quelque peu moderne, on retrouve encore des femmes qui s'abaissent pour servir le mari lorsqu'il revient des champs.

Le fait qu'une femme se tienne debout pour recevoir son homme n'est pas une marque d'impolitesse. Ces choses proviennent de la civilisation occidentale que nous avons acquise. Les femmes intellectuelles, émancipées, ayant un salaire et une bonne situation financière ne se soumettent pas à leur mari comme ça se faisait dans certaines contrées de l'Afrique ancienne. Toutefois, elles sont respetueuses.

En 2021, l'accent est grandement mis sur l'égalité des sexes, le partage équitable des responsabilités entre l'homme et la femme au sein de la société. L'attitude de la femme africaine qui peut appeler son mari "mon seigneur", "mon maitre", qui peut s'abaisser pour recevoir l'homme à son retour du boulot n'est pas trop présente dans nos sociétés modernes. Malgré cela, la vie se déroule plus ou moins bien pour ceux qui recherchent le bonheur et qui ne tiennent pas compte de tout cela.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires