Sign in
Download Opera News App

 

 

Des élèves aident un homme en difficulté

Un groupe d'élèves vient de s'illustrer de la plus belle des manières ce début de semaine. Il y'a belle lurette que nos jeunes apprenants n'avaient pas ainsi fait la Une des médias du Net.Tant ils nous avaient habitué aux congés anticipés, aux vidéos à scandale et à la fraude aux examens. En effet, ces garçons voyant passer devant leur établissement un homme en difficulté avec sa lourde charge comme vous pouvez le voir sur la photo d'illustration, se proposèrent de lui venir en aide en poussant sa charette jusqu'à surmonter la côte. Et cela sans que l'homme n'ai sollicité leur aide. De plus ceux-ci n'ont rien demandé en retour.

Bien évidemment, l'histoire publiée par un témoin des faits sur les réseaux sociaux est devenue virale. Beaucoup louaient le courage de ses héros en kaki. Quand d'autres estimaient que c'est ainsi qu'on aimerait voir notre jeunesse: serviable, disciplinée et unie. Dans tous les cas, il y'a lieu de croire et d'espérer en nos jeunes gens. Il faut seulement qu'on leur inculque les vrais valeurs d'humanisme, de civisme et d'unités. On oublie souvent que la jeunesse d'aujourd'hui est la classe politique dirigeante de demain. Ces enfants doivent être recherchés et félicités pour ce beau geste de solidarité.

Voici d'ailleurs le commentaire élogieux qui accompagnait la photo de ces braves élèves.

"Quand les gamins devant leur école ont vu qu'il était en difficulté pour avancer avec sa lourde charge ils sont venus à sa rescousse. Ils l'ont aidé à monté la pente sans attendre qu'il ne leur demande. Ce geste est une véritable leçon de vie et cela doit vous habiter chaque jour.Aidez celui qui est à l'oeuvre quand vous le pouvez sans rien attendre en retour car parfois certains ont juste besoin du minimum pour avancer. Aidez celui qui est à l'oeuvre Votre bénéfice sera intérieur et avenir . ''


source : page Facebook Fulbert Evan's Koffi

#Femmegouro

Content created and supplied by: Femmegouro (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires