Sign in
Download Opera News App

 

 

Eglise protestante méthodiste / 8 ans après la célébration du centenaire

Le Président de la Conférence satisfait des progrès réalisés

Président de la Conférence de l’Eglise protestante méthodiste de Côte d’Ivoire, Pasteur Bobietché N’Guessan Bruno s’est dit heureux des grands progrès réalisés par sa communauté religieuse. Et ce, 8 années après la célébration du centenaire de l’église. Il a émis cette satisfaction, dimanche dernier, au cours de la célébration de la journée de la paix et de l’anniversaire du centenaire, au Temple Dieu Vivant de l’Eglise protestante méthodiste de Debrimou dans la commune de Dabou. « Malgré les soubresauts, malgré le vent, l’église se porte bien. Les fidèles s’engagent dans les différentes activités. De 9 pasteurs, nous sommes passés à près de 50 pasteurs, avec des docteurs », a évoqué le président Bobietché N’Guessan Bruno, avant de relever la création de l’institut pastoral Martin Mel qui a en son sein des étudiants en phase de doctorat. Aussi a-t-il souligné que l’Eglise protestante méthodiste de Côte d’Ivoire a des partenaires de plusieurs institutions internationales dont le Conseil méthodiste africain. En somme, « l’église se porte bien et nous prions Dieu pour qu’il y ait d’autres ouvertures », s’est-il réjoui. En ce qui est de la célébration de la journée de la paix, le successeur du Président Richmond Boto Seth, à la tête de la Conférence a dit avoir initié ce culte pour prier et recommander la Côte d’Ivoire au Seigneur. Mieux, recommander les autorités ivoiriennes à Dieu. « Précisément du Président de la République à toutes les personnes qui exercent une parcelle de pouvoir dans ce pays en passant par les membres du gouvernement en passant par le Vice-Président, le chef du gouvernement, les élus », a-t-il fait remarquer. Selon lui, « C’est Dieu qui établit l’autorité ». Raison pour laquelle, il estime « qu’il est donc de notre devoir de les accompagner dans l’exercice de leur fonction en priant pour eux demandant que le Seigneur les assiste, les fortifie ». Il a donc demandé au Seigneur lui-même de leur donner son esprit, sa sagesse pour pouvoir guider le peuple. « C’est ce que nous demandons pour nos autorités afin qu’elles soient investies par le Seigneur Jésus-Christ à l’esprit saint pour pouvoir diriger ce peuple », a-t-il partagé. Conseiller principal de du Temple Dieu Vivant de l’Eglise protestante méthodiste de Debrimou et président du conseil d’administration de l’église, l’Honorable Jean Claude Yede, maire de Dabou a salué cet esprit de sa communauté religieuse. Puisque pour lui « La paix est une nécessité ». Il s’est dit également heureux que l’église soit dans une dynamique de réconciliation. « Nous avons certes eu quelques petits problèmes à l’intérieur de l’église. Dieu faisant bien les choses, nous allons actuellement vers la paix », a-t-il reconnu, tout en souhaitant que « cette célébration de la journée de la paix fasse que la deuxième église de Côte d’Ivoire retrouve sa place en nous retrouvant ensemble, en aplanissant tout ce qui peut nous diviser, afin que nous allons à la paix et surtout à la réunification ». Toutefois, il a souhaité que les fidèles protestants méthodistes apprennent à se réconcilier en se pardonnant réciproquement.

Jules César Yao

Content created and supplied by: Cyrovilla (via Opera News )

eglise protestante méthodiste

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires