Sign in
Download Opera News App

 

 

Décès de l'acteur vedette de "Teenager", Issouf Ouattara, qui était malade au Mali

La nouvelle du décès d'Issouf Ouattara, acteur dans les séries "Teenager", "Campus" et d'autres productions, s'est répandue comme un feu de paille dans le milieu cinématographique ivoirien.

L'acteur a rendu l'âme le mercredi 1er décembre, au Mali où il se trouvait depuis plusieurs mois. Il a été inhumé à Bamako, la capitale malienne, jeudi 2 décembre, et les cérémonies du "septième jour" sont prévues le 12 décembre, en Côte d'Ivoire selon les rituels musulmans. 

Issouf Ouattara, alias Zoul dans la série "Teenager", est décédé des suites d'une longue maladie mystérieuse. Il s'était rendu à Bamako pour un projet de tournage. C'est pendant son séjour qu'il a sombré dans un état étrange, entre dépression, démence et pertes de mémoires. À en croire des proches, il ne parvenait pas à reconnaître ses interlocuteurs ou à se souvenir de certains faits. Son tuteur, un médecin cardiologue à Bamako, a été à ses petits soins jusqu'au bout. Malheureusement, aucun diagnostic n'a permis d'établir clairement la maladie dont souffrait Issouf Ouattara.

Lorsqu'en septembre dernier la nouvelle de sa maladie est parvenue en Côte d'Ivoire, le ministère de la Culture, de l'Industrie des arts et du Spectacle ivoirien a aussitôt réagi. Le ministère dirigé par Arlette Badou a pris en charge les soins de l'acteur, en accord avec les membres de sa famille, à l'issue d'une rencontre le 24 septembre. Ces derniers avaient préconisé que l'acteur soit traité sur place, à Bamako. Hélas, tous ces efforts n'auront pas permis de le sauver. La Fédération ivoirienne des professionnels du cinéma et de l'audiovisuel s'était également mobilisée, avec le cinéaste Olivier Koné l'un des membres. «On a fait ce qu'on a pu...», nous a dit-il au téléphone vendredi 3 décembre, avec une pointe de regret dans la voix. 

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

bamako issouf ouattara mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires