Sign in
Download Opera News App

 

 

Eglise catholique / Korhogo : le Père François Kobenan invite laïcs et prêtres à l'humilité

La 2e Assemblée générale ordinaire du Conseil National du Laïcat de Côte d'Ivoire (CNL-CI) se déroule à Korhogo du 26 au 29 mai 2022. Lors de la cérémonie d'ouverture, qui a eu lieu ce vendredi 27 mai à la cathédrale Saint Baptiste, le Secrétaire exécutif national des œuvres catholiques (Senoc) s'est prononcé sur le thème : "Pour un laïcat fort, construisons l'Eglise du Christ en lien avec la synodalité. S'appuyant sur un passage de la première lettre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens (1 Cor 12, 12-13), le Senoc a fait comprendre que la sinodalité invite les fidèles laïcs et le clergé à l'unité dans l'action.

"La synodalité nous invite à emprunter le chemin de l'unité. Malheureusement on a peur d'être différent ou que l'autre soit différent de moi. Si nous fuyons la différence, si nous avons peur de la différence, on arrivera jamais à l'unité", a-t-il prévenu.

Avant de clarifier : "L'uniformité n'est pas l'unité. Car dans la quête d'uniformité je vais vouloir imposer ma volonté aux autres. C'est l'esprit de domination qui arrive ainsi. Or nous, ce à quoi nous voulons arriver, c'est l'unité."

Ceci étant, le père François conseille d'être plongé dans l'humilité du Christ et de prier beaucoup. 

"Si chacun cherche à s'oublier, à faire violence sur lui, l'église peut avancer. Au lieu de regarder les défauts de l'autre, attardons-nous sur les valeurs de l'autre, valorisons les compétences de l'autre. Valorisez les autres et accepter d'apprendre chez l'autre. Ne pas penser qu'on sait tout. Même quand ce n'est pas bien fait, ne dit pas c'est mauvais. Il faut trouver les mots qui installent la confiance", a-t-il recommandé. 

S'adressant spécifiquement aux laïcs, le Senoc a fait comprendre que l'Eglise a besoin d'un Laïcat de communion, d'engagement et non de consommation.

Content created and supplied by: La_Pressûre (via Opera News )

côte d'ivoire eglise catholique françois kobenan saint baptiste

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires