Sign in
Download Opera News App

 

 

Mort de Béchir Ben Yamed : André Silver Konan, ancien de Jeune Afrique confie 2 secrets sur l’homme

Béchir Ben Yamed, le fondateur du journal panafricain Jeune Afrique est mort ce lundi 3 mai 2021, a annoncé son entreprise de presse. André Silver Konan, fondateur du journal d’investigation Ivoir’Hebdo et ancien journaliste de Jeune Afrique, a fait des confidences sur l’homme. 

« Né à Djerba le 2 avril 1928, dans une Tunisie sous protectorat français, Béchir Ben Yahmed, fondateur et patron historique de Jeune Afrique, est décédé lundi 3 mai à l’hôpital parisien Lariboisière des suites d’une contamination au Covid-19 », a annoncé le site de Jeune Afrique, le journal qu’il a fondé, il y a 60 ans, après avoir quitté sa Tunisie natale.

André Silver Konan qui a officié dans l’entreprise en qualité d’éditorialiste et de spécialiste de l’Afrique de l’Ouest, a livré son témoignage sur l’homme et confié deux secrets le concernant. 

« Béchir Ben Yamed ! La première fois où je l'ai rencontré dans les couloirs de Jeune Afrique, au 57 Bis rue d'Auteuil (16è arrondissement de Paris), je ne l'ai pas reconnu. Rarement, je n'ai rencontré un responsable de presse ayant fait fortune, aussi humble. Il vouvoyait ses collaborateurs et leur donnait du monsieur et madame », a révélé André Silver Konan. 

Et le fondateur du journal Ivoir’Hebdo de confier un autre secret : « Son humilité était tellement forte qu'au sein de la boîte, il avait le même correcteur depuis de longues années, non pas un haut responsable de l'entreprise, mais un "simple" journaliste. Dieu l'accueille dans Son royaume ! ».

« La mort d’un grand journaliste », a déclaré le journaliste ivoirien de La Voix de l’Allemagne, Georges Ibrahim Tounkara. Le site du journal Jeune Afrique a déclaré, le concernant que « Dans les années 1960, il avait côtoyé Che Guevara à Cuba, rencontré à Hanoï, en pleine guerre du Vietnam, Ho Chi Minh, et bien connu l’Égyptien Nasser, le Ghanéen Nkrumah, le Congolais Lumumba et l’Algérien Ben Bella. Avec lui, c’est l’un des derniers grands témoins de l’Afrique des indépendances et de la période postcoloniale qui disparaît ».

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires