Sign in
Download Opera News App

 

 

Tabaski: "pour profiter de la fête", plusieurs enfants restent dehors jusqu’à des heures tardives

A côté de son aspect purement religieux, la fête de Tabaski est aussi une occasion de communion, de partage et de réjouissance au sein de la communauté musulmane. Après les célébrations « domestiques », la fête se prolonge le plus souvent à l’extérieur dans les restaurants, glaciers et autres espaces de divertissement. 

Les plus en vue dans ces sorties festives restent les enfants qui ne veulent pas se faire raconter les événements. En effet, depuis le début d’après-midi de ce mardi 20 juillet, les restaurants et les glaciers sont assaillis par des enfants. Ceux-ci restent dehors jusqu’à des heures indues pour profiter de la fête au maximum dans ces espaces au point d’ignorer certains « dangers » liés aux sorties nocturnes et sans doutes les restrictions « habituels » des parents. A Korhogo par exemple, ce mardi 20 juillet, jusqu’aux alentours de 00h, certains mineurs se disputaient encore des places dans des lieux dont les propriétaires sautent sur les moindres occasions pour faire exploser leurs chiffres d’affaires.

Dans les principaux glaciers de la ville de, jusqu’à 23:30, la clientèle était majoritairement constitué d’enfants. 


Dans le fait, cette réalité semble commune à plusieurs villes ivoiriens.

Alors, nous sommes en droit de nous demander si les fêtes sont-elles des excuses pour baisser la garde quant aux suivis des sorties des enfants ? Ou encore quelle est la responsabilité des gérants des restaurants et glaciers qui acceptent les enfants dans leurs locaux au-delà de 23h ?

Une chose est néanmoins sûre, c’est que pendant les fêtes, les enfants « prennent le pouvoir ».

Cliquez sur suivre pour ne rien rater…

Content created and supplied by: Negrowski (via Opera News )

tabaski

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires