Sign in
Download Opera News App

 

 

"Chanté Nwel" à Abidjan : la grosse surprise des Antillais et Guyanais aux Ivoiriens

La traditionnelle cérémonie baptisée ‘’Chanté Nwel’’ (Noël prononcée en Créole) a réuni la communauté antillaise et guyanaise vivant en Côte d’Ivoire et celle des Ivoiriens le week-end dernier à la cité Fêh Kessé de Bingerville. 

Célébré dans la pure coutume antillo-guyanaise, le Chanté Nwel est un moment de partage de joie, d’amour qui se déroule entre les fêtes de la Toussaint et celle de la Noël. Pour sacrifier à la tradition, comme cela se fait en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane, les convives ont chanté en chœur des cantiques de Noel classiques, mais aussi partager des mets coutumiers pour annoncer la naissance du Christ. 

La fête tournante chez certains membres de l’Association des Antillais et Guyanais de Côte d’Ivoire a démarré en fanfare au domicile de Georges Ravoteur, vice-président de ladite union en symbiose avec la communauté ivoirienne depuis plus d’une décennie. La belle ambiance à la saveur antillaise a été ponctuée par la bouffe-partie. Un copieux instant qui a permis aux Ivoiriens de découvrir les pâtes de Noël traditionnellement en antillais, des repas de cochons, des boudins, des haricots rouges. 

La cerise sur le gâteau a été la dégustation du shrubb, une liqueur antillaise réalisée en période de Noel. Une boisson à base d’écorces d’oranges arrosées dans du rhum.

« C’est un brassage de culture. Tout le monde doit être au Chanté Nwel pour la prochaine édition. On fêtera le réveillon comme d’habitude », a indiqué Georges Ravoteur par ailleurs promoteur du carnaval ivoiro-antillais qui se tiendra les 25 et 26 février 2022 à Anono, dans la commune de Cocody. 

Aimé Dinguy’s

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

abidjan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires