Sign in
Download Opera News App

 

 

Tabaski : une célébration pour expier les pêchés des musulmans ?

Ce mardi 20 Juillet marque la célébration de l'Aïd al adha ou ''Tabaski'' dans presque tous les pays du monde entier. Que représente réellement cette fête pour les musulmans ?

En effet, si l'Islam et les musulmans ont une vision nette de la célébration de l'Aïd al adha, ce n'est pas toujours le cas des non-musulmans. Certains, à l'image des juives qui expiaient leurs péchés par l'immolation d'animaux, pensent que c'est le même cas pour les musulmans. Pour ces derniers, le sacrifice des animaux pendant cette période n'a d'objectifs que d'expier les péchés des adeptes de ce rituel.

Mais qu'en est-il réellement ? Dans la sourate 22 au verset 37, Allah s'est prononcé à propos du sacrifice des animaux : ''...ni leurs chairs, ni leur sang n'atteignent Allah. Mais ce qui l'atteint de votre part, c'est la piété''. Donc pour le musulman, le sacrifice du mouton n'est en rien une manière de racheter un quelconque péché. Le sens réel n'est que l'imitation du geste du patriarche Abraham, présent aussi bien dans la Bible et que dans le Coran.

Selon l'Islam, l'expiation des péchés se fait uniquement à travers les cinq prières quotidiennes et aussi par les prières surerogatoires. La Tabaski ne serait que la commémoration de la foi du prophète Abraham qui a voulu sacrifié son unique fils, à la demande de son Seigneur. Pour le récompenser, Dieu a remplacé son fils par un Bélier et l'a consacré comme son ami fidèle.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires