Sign in
Download Opera News App

 

 

Agboville/lasse des visions fantaisistes: une jeune fidèle clashe bruyamment un guide religieux

Ce jeudi 25 juin, il nous a été donné d'assister à une scène peu ordinaire. En effet, peu après 11h, une jeune dame prénommée Anita, a vertement assené des vérités crues à un prétendu pasteur issu d’une église évangélique. Sur les faits, la jeune dame s’est rendue dans un maquis sis au quartier Gogefia en compagnie de son tourtereaux et d’un garçonnet pour y acheter de la nourriture. Si jusque là tout semblait bien se passer entre les trois clients qui humaient avec un appétit anticipé la soupe chaude devant accompagner le repas, l’air jovial fait de causette ponctuée de chiquenaudes va prendre une autre tournure. Quand tout à coup, la mélodie du téléphone portable de la ‘’tantie’’ retentit. ‘’Allo ! ‘’ Repond-elle. La conversation, à peine démarrée, Anita coupe net son interlocuteur avant de lui lancer un ultimatum d’une sévérité déconcertante. Une réaction si spontanée et d’une intensité si électrique que l’homme de Dieu, subjugué, a dû se blottir derrière un mutisme dont il se souviendra longtemps. Qu’a-t-il bien pu déclamer l’homme au bout du fil pour susciter la colère de cette fidèle audacieuse ? On en sait un bout grâce à la teneur de la réplique de Anita qui refuse avec la dernière énergie de renouveler sa fidélité religieuse à son berger d’hier. ‘’ Ne m’appelle plus jamais. Espèce d’affabulateur. Et puis enlève ton vodhouisme sur moi, et ne me voit plus dans tes fameux songes. Vous êtes toujours derrière les gens, j’ai fait un songe, j’ai fait une vision, ce n’est pas bon. Viens je vais prier pour toi. Si tu sais prier pour délivrer les autres, il serait préférable pour toi de prier pour ton fils qui est malade depuis, on ne connaît pas le nom de la maladie qui le ronge. Je crois que c’est clair pour toi. Colle moi la paix.’’ A vociféré Anita, lasse de subir la pratique honteuse du malheureux serviteur du Christ. Voyons ! Anita a payé à son désormais ancien pasteur une dîme verbale inenviée en désespoir de cause. À en croire l’infortunée Anita, ce pasteur n’est pas à son premier essai. ‘’Cela fait plusieurs fois qu’il me raconte qu’il a fait un songe ou que sais je encore sur moi. Que ça ne sent pas du bon pour moi. Tantôt c’est un esprit de maladie, tantôt c’est un esprit de mort. Et pourtant son fils est mourant. On ne sait pas de quoi il souffre. Alors ! qu’il foute la paix et qu’il revoit sa vie et celle de son fils dans ses songes et visions.’’ A rassuré la gonzesse. En tout cas, face cet appel de pieds, les commentaires vont bon train. Pour certains, la nouvelle génération de pasteurs méritent un tel affront. ‘’Ils ont toujours des songes et des visions sur leurs fidèles et des personnes qu’ils ne connaissent pas. Tout ça pour les anarquer. S’ils ont ces dons, qu’ils améliorent leur situation sociale. ‘’ Ont argué les plus sceptiques.  

Célestin Ferron KOUAME 

Content created and supplied by: DIYE_Kokangba (via Opera News )

Anita

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires