Sign in
Download Opera News App

 

 

Spectacle d'Eunice Zunon : Christ Tamaya ne sera pas présente. Les détails

Le 21 mai prochain 2021, la web humoriste ivoirienne, Eunice Zunon, aura son premier one woman show au Palais de la culture de Treichville. À travers l'explication d'un songe très étrange sur la comédienne, la Prophétesse Christ Tamaya prévient Eunice Zunon de son absence.

Il arrive parfois que nous ne soyons pas disposés à soutenir certaines personnes pendant un événement très important pour elles. Pour cela, à défaut de leur faire comprendre directement qu'on n'y sera pas, alors on le fait de façon indirecte et par des manières parfois très étranges. Ce 21 mai prochain, la web humoriste ivoirienne, Eunice Zunon, organise son premier one woman show. À travers l'explication d'un songe qu'elle aurait fait sur l'artiste comédienne, la prophétesse Christ Tamaya prévient Eunice Zunon de son absence à son spectacle.

<< Eunice Zunon, tu es vraiment bénie. Le lundi 10 mai 2021 dans la sieste, j'ai eu un songe sur toi. En rêve, tu étais venue rendre visite à tes amies dans une cour commune où j'habitais également. En partant, nous nous sommes croisées et tu m'as fait des compliments. Moi qui suis avare, je t'ai donnée une forte somme de 5000 (cinq mille) fcfa pour m'excuser car mon programme ne me permettra pas d'être à ton spectacle. Fin de mon songe! 

Ma grande, je te souhaite du succès dans toutes tes entreprises.

Prophétesse Christ-Tamaya

La force tranquille >>, a-t-elle expliqué dans un post sur son compte Facebook.

À travers cette partie de son discours "mon programme ne me permettra pas d'être à ton spectacle", nous déduisons clairement que la prophétesse Christ Tamaya prévient Eunice Zunon qu'elle ne sera pas parmi ses invités.

De toute évidence, la web humoriste ne devrait pas donc s'attendre à la présence de Christ Tamaya à son premier one woman show ce 21 mai 2021 au Palais de la culture de Treichville.

LVF

Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

Christ Tamaya Eunice Zunon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires