Sign in
Download Opera News App

 

 

Chantal Taïba: "un homme ne peut pas être Dieu, il faut d'abord aimer Dieu ensuite ton prochain "

Ce dimanche 4 juillet 2021, comme chaque dimanche la chanteuse Chantal Taïba parle de quelques réalités de la vie sur la base de la parole de Dieu avec ses abonnés. Elle a baptisé ce moment de partage <la causerie de dimanche>.

Ce 4 juillet donc, la reine du matiko a ramené chacun à son expérience personnelle avec Dieu: "on connait l'histoire d'Abraham, de David, de Salomon mais toi, quelle est ton histoire avec Dieu. Qu'est-ce que tu peux dire que Dieu a fait avec toi?"

Chantal a ainsi planté le décor de son sujet du jour avec cette grosse interrogation.

L'auteure de la chanson < femme d'honneur > explique que Dieu est l'être suprême et le seul qui mérite la confiance totale et absolue. Car si l'intérêt est placé en un homme au détriment de Dieu, le pire peut arriver.

"Si tu places ta confiance en un homme au-delà de Dieu, il peut aller jusqu'à t'enlever cette personne car notre Dieu est un Dieu jaloux."

L'artiste ajoute que du matériel, des biens et autres peuvent être perdus si les rôles sont inversés.

"Un être humain ne peut pas être Dieu et ne peut pas prendre la place de Dieu. Il faut d'abord aimer Dieu et après tu aimeras ton prochain. Il faut mettre les choses dans leur contexte, procéder par priorités."

Même les parents qui sont considérés comme des dieux sur terre ne doivent pas être mis en première position dans une marche spirituelle.

"Nos parents sont des canaux que Dieu a utilisé pour que nous venions au monde. Dieu d'abord, ensuite nos parents, il ne faut pas inverser les rôles." a souligné l'artiste avant de relever que dans la vie, il faut aussi s'attendre à perdre des choses. Car comme dit la parole, si le grain planté ne pourrit, il ne peut produire du fruit.

N'oubliez pas de partager l'article et suivez nous pour ne rien rater des Juteuses infos sur vos stars préférées.

Content created and supplied by: InfoJuteuse (via Opera News )

chantal taïba

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires