Sign in
Download Opera News App

 

 

Religion : le sort que Dieu réserve aux peuples juif et africain, selon Docteur Jean-Bony Fegbo

La 8e conférence-débat de l' Académie des Sciences Bibliques de l'année s'est tenue ce samedi 24 septembre au siège de l'Institut ecclésiastique, à la Riviera Palmeraie. A ce rendez-vous mensuel, le conférencier, Docteur Jean-Bony Fegbo a traité le thème : quel sort Dieu réserve aux peuples juif et Africain dans ce 21e siècle ?

Pour comprendre cette importante problématique pour l'humanité et surtout pour l'église du Seigneur, il est nécessaire de faire un bref retour historique.

Ainsi, s'appuyant sur la Bible, le Docteur Jean-Bony Fegbo a rappelé que les Apôtres qui étaient profondément préoccupés par la restauration spirituelle et politique de la nation d'Israël posèrent à JÉSUS la question suivante : << Seigneur est-ce en ce temps-là que tu rétabliras le royaume d'Israël ?>>.

<< Ce n'est pas à vous de connaître les temps que le père a fixés de sa propre autorité.>>. répondit le Seigneur (Actes 1:6-7)

 Les évangiles contiennent de nombreuses prédications du Seigneur Jésus sous forme d'avertissement solennel sur la nation tant aimée des juifs. Mais, la question des apôtres prouve qu'ils n'avaient pas compris et ne pouvaient car d'après l' Apôtre Paul, la chute et la réintégration des Juifs est l'un des grands mystères de la Bible (Romains 11:25). Mais, le prophète Daniel annonçait la grâce que le Seigneur accordait aux ouvriers de la dernière heure (Daniel 12 : 4-10), en vue de l'enlèvement de l'église du Christ. L' Apôtre Paul le dit également dans 1 Corinthiens 1:5 et dans l'épître aux Ephésiens 3: 9-10).

Après donc 2000 ans d'histoire du Christianisme, il est grand temps de faire briller la lumière prophétique pour le réveil spirituel du peuple racheté par Dieu. Les élus de Dieu issus de l'Afrique noire sont concernés par cet enseignement. 

C'est pourquoi l'homme de Dieu nous emmène aux réflexions suivantes : d'abord, Juif et Africain sont-ils deux peuples aux destin commun ? Ensuite, pourquoi ces deux peuples ont tant souffert ? Et enfin, quelle est la destinée prophétique des juifs et Africains dans ce 21e siècle ?


I - Juif et Africain sont-ils deux peuples au destin commun ?

Après le déluge, il fallait multiplier les hommes et remplir de nouveau la terre. C'est le premier ordre divin.

Les trois fils de Noé qui ont peuplé la terre après le déluge sont : 

Japhet : l'aîné et ses fils Javan (Grecs), Gog, Magog, Gomer, Tubal, Maidai, Meschec et Tiras qui constituent en majorité les Romains, c'est à dire les européens et autres occidentaux.

Sem : le second, est l'ancêtre du peuple Juif (Nation d' Israël). C'est pourquoi les juifs sont appelés les Sémites, d'où l' antisémitisme.

Cham : le fils cadet, l'ancêtre des des africains. Ce sont Cush (Ethiopie), Mitsraim (Égypte) et Puth (Libye) et Canaan (une partie qui a occupé l'Asie mineure.) 

Considéré comme le 8e prédicateur de la justice divine (2 Pierre 2:5), les paroles déclarées de Noé valaient force et loi, et donc irrévocables. C'est ainsi que la bénédiction de Noé prononcée sur Sem destina sa descendance qu'est Abraham (c'est à dire les enfants d'Israël) à la prééminence sur les autres peuples de la terre (Genèse 9: 25-27/ 12:3-22/ 17, 18/ Deutéronome 28:13/ Jean 4:22), de même que la malédiction prononcée sur Cham, son fils indélicat tombait sur lui et sa descendance Canaan (Genèse 9 : 22) et aussi les Africains.

Cette malédiction prononcée réduisait Canaan mais aussi les Africains à la condition d'esclave dominés et liait a tout jamais le sort des africains à celui des enfants de SEM. Et puisque SEM portait la bénédiction, les Africains ne pouvaient en ces temps être bénis ou s'épanouir spirituellement que par eux (Genèse 9: 26 / 41: 37-44) tout comme les juifs ne purent trouver refuge et protection qu'en Afrique (Genèse 12 : 10/ 15 : 13 / 46: 1-4/ Mathieu 2: 13-14)


II / Mais pourquoi ces deux peuples ont tant souffert ?

Dans l'économie du temps, jamais peuples sur la terre n'ont souffert que Juifs et Africains. Leur souffrance vient principalement des fils de Japhet dont Saint-Augustin dit qu'ils sont caractérisés par la << Libido-dominantis >>, c'est à dire la soif ou l'instinct de dominer (voir ouvrage la Cité de Dieu). Se basant sur certaines malédictions de Dieu contre Cham, les juifs et la femme, des soi-disant chrétiens occidentaux du 16e siècle émettrons des théologies honteuses pour déclarer l'infériorité des Africains et justifier l'esclavage et le racisme contre les ''nègres'' ainsi que l'antisémitisme contre les Juifs (1 Thesaloniciens 2:15).

Mais, une profonde méditation fait comprendre que Juifs et Africains sont deux peuples sur terre que Dieu s'est suscités pour relever les grands défis. Or, comme disent les écritures : << Celui que le Seigneur aime il le châtie et frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils.>> (Hébreux 12:6-10).


1/ le cas du peuple Africain 

Selon la Bible, l' Afrique a toujours été désigné par l'Égypte ou pays de Cham (Psaumes 105: 23-27/ 106: 22). Voici pourquoi l'Égypte des pharaons va incarner la gloire et la magnificence de tout le continent africain durant l'Antiquité.

Malgré la malédiction, Dieu se servit de l'éclat de l'étoile de Joseph (Genèse 37:9) pour faire de l'Afrique la toute première civilisation que la terre ait connue dans l'antiquité juste après le déluge de Noé. l'Afrique devint ainsi l'unique solution de la crise alimentaire que la terre ait connue.

Au fort de sa gloire, l'Afrique devint une terre de refuge pour la plupart des grands hommes de la Bible et une école de l'éternel pour les héritiers de la promesse (Genèse 15 : 13-14). Mais pharaon et ses magiciens Jamnès et Jambrès (2 Timothée 3:8) iront jusqu'à mettre la main sur leurs bienfaiteurs (les Hébreux ou Juifs), avant d'introduire la confusion sur terre en transformant les sciences occultes de l'époque en religion d'état (exode 5:2/ 7: 8-13). Un acte de défiance qui ne restera pas impuni.


Le jugement de Dieu ne tardera donc pas à s'exercer sur l'Afrique de façon impitoyable. Un décret divin pour dépouiller les Africains sera promulgué (Exode 3: 22). Décret qui est resté en vigueur jusqu'à ce jour.

Autant les Africains à travers les Egyptiens ont opprimé et soumis les Hébreux pendant 430 ans, autant les occidentaux opprimeront et soumettront les fils de Cham à l'esclavage pendant plus quatre siècles (du 16e au 19e siècle), avec à leur tête un Roi cruel et sévère nommé la France (Esaïe 19: 4).


2/ cas du peuple Juif

La nation d'Israël fut la vigne (Psaumes (80: 1-17/ Esaïe 5:1-7/ Jérémie 2: 21) et l'épouse de l'Éternel Dieu dans son rôle de peuple élu ( Jérémie 2:2/Romains 9: 4-5), va livrer et crucifier son Messie. Alors Dieu répandra sur le peuple Juif un esprit étourdissement. Ainsi Jérusalem est foulée aux pieds par 7 nations dont les Romains (70-313), les Byzantins (313-636), les Arabes (636-1099), les Croisés (1099-1291), les Mamelouks (1291-1516), les Ottomans (1517-1917) et les Britanniques (1918-1948). Ils vont donc errer dans le désert affreux de ce monde durant 1878 ans (70-1948).


III/ Quelle est la destinée prophétique des Juifs et Africains dans ce 21e siècle ?

Depuis son ascension à l'indépendance le 14 Mai 1948, la nation d'Israël parvenait à la restauration politique. Il lui reste à présent la restauration spirituelle que l' Apôtre Paul appelle la réintégration d'Israël qui n'est rien d'autre que sa conversion à Christ (Sophonie 3:11-20/ Romains 11 : 11-31) que le prophète Ezéchiel appelait aussi la résurrection spirituelle d'Israël (Ezéchiel 37: 1-14)

Il faut comprendre que le temps de grâce accordé par Dieu aux peuples du monde pour accéder au salut est pratiquement terminé. Il fallait d'abord que le peuple Juif passe par des moments difficiles (Romains 19: 19). Et la grande délivrance passera d'abord par la reconstruction du temple de Jérusalem, symbole de l'unification du peuple Juif, selon l' Apôtre Jean (Apocalypse 11: 1-13/ Ezéchiel 41: 42-43).


2/ l' Afrique et les défis du 21e siècle 

Et comme dans l'Antiquité, Dieu a désigné l'Afrique pour être l'unique solution à la grave crise spirituelle que connaît l'humanité dans ces derniers temps.

Le prophète Esaïe annonce pour cela que le Seigneur portera son choix sur 5 nations pour relever les grands défis du temps de la fin parmi lesquels se trouve la Côte d'Ivoire comme fer de lance. Ces 5 nations sont présentement victimes de fortes pressions occidentales et les élus choisis passent aussi par de grandes épreuves.

Le prophète prédit que les Seigneur va se faire connaître aux Africains (Esaïe 19 : 21), avant de les délivrer (Esaïe 19 : 20). Ce sera une réelle conversion des africains et le Seigneur s' appuyera sur des hommes avec une force de caractère incroyable pour exécuter ce plan de salut, en ces temps de corruption généralisée.


Que retenir de cet exposé ?

Puisque c'est notre continent qui a été choisi comme instrument par le Seigneur, dans ce troisième millénaire pour confondre les sages de ce siècle qui s'activent à mettre sur pied un système politico-religieux, sortons donc de ce mélange religieux et devenons des ouvriers qui dispensent droitement la parole de la vérité, de véritables vases d'honneur pour le Seigneur (2 Timothée 2: 15-20).

 Le premier travail à accomplir consistera donc à restaurer le visage actuel déformé du christianisme considéré par plusieurs comme obsolète, démodé et déconnecté des réalités du 21e siècle.

Les élus de Dieu, ouvriers de la dernière heure que Daniel appelle aussi les Saints du Très-Haut s'efforceront à faire resplendir de nouveau l'éclat de la vie Chrétienne tant en Afrique que dans le monde entier.

Content created and supplied by: GuyDeGuiméyo (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires