Sign in
Download Opera News App

 

 

À La découverte d'Adissa Touré, cette femme Guérisseuse dans le Nord de la Côte Ivoire

Depuis plusieurs mois, une femme guérisseuse du nom de Touré Adissa ne cesse de défrayer la chronique. En effet, musulmane pratiquante, cette dame opère des "miracles" dans la ville de Kolia dans le nord de la Côte d'Ivoire. Cette dame selon les témoignages, guéris tous sortes de maux.


Ph:Dr La foule à Kolia avec leur bidon pour récupérer l'eau bénite par Adissa Toure


Aimée mais aussi sujette à de nombreuses critiques des musulmans. En effet certains traitent les pratiques de Adissa de "chirk" c'est à dire ajouter quelques choses à une divinité. Pour d'autre,elle fait appelle à des démons, des djins etc. Rappelons que exotisme en islam n'est pas nouveau. Des pratiques semblables sont bien connues de tous les musulmans du nom de Roqya.


Ph:Dr un patient se faisant exorcisé par le raqi


Si pour certains musulmans La pratique d'Adissa sort du cadre islamique, certains par contre pense le contraire. Il se battent jour et nuit pour faire savoir aux autres de ne point juger la dame sans avoir à échanger avec elle car s'il s'agit de faire de la médecine occulte, les raqi cautionnés par Arabie Saoudite le font très bien sans critiques. Car Adissa n'a lancé qu'un seul message :"Musulmans, chrétiens, juifs, animistes, vous qui souffrez d'un mal, d'envoûtement, de sorcellerie, venez tous à Kolia, Allah à la solution à votre problème

Même si les exploits de la guérisseuse parcours les frontières du Mali, Burkina Faso, Niger, Guinée, Sierra Leonne, beaucoup de musulmans restent prudent face à ses pratiques occultes


Ils s'interrogent : Adissa Touré est-elle un bien ou un mal ? Je me pose la question. Nous sommes nombreux dans ce cas. C'est normal et c'est là que commence l'information, pas le jugement, Kauney Mustafa


"Dieu choisit Ses voies. Il est Le Seigneur qui se manifeste à travers Adissa Touré pour délivrer, pour guérir des âmes en souffrance. Pour les tidjani, cela ne fait aucun doute.

Mais Adissa, une musulmane qui  prononce la Qalmat-Chaadat et délivre des gens, à la manière des prêtres du mouvement prophétique. Ce phénomène est nouveau. Il faut donc s'interroger, il faut surtout l'interroger. En islam, le questionnement est le début de la quête; il impose qu'on s'informe. C'est notre voie, notre tradition officielle." s'est exprimé Amara Bamba sur le groupe Comprendre Islam.

Ph:Dr La dame Adissa en pleine séance exorcisme

Aujourd'hui tous se rendent à Kolia, cette localité située dans la région de la Bagoue au Nord de la Côte Ivoire à 30 km de la Ville de Boundiali est devenu est lieu de pèlerinage. Les malades qui y vont sont guéris;

Les fous retrouvent leur état mental;

La Marie se fait des richesses sur taxes ;

Les jeunes de Kolia profitent de l'occasion. On recense à peu près 300 motos tricycles dans la ville de Kolia ;

Les vendeurs de nourriture, d'eau sont réjouis même si cela est compensé par la haute exponentielle des prix des produits.

"Toi qui est malade depuis des années, toi qui est ensorcelé, toi qui est possédé par les mauvais esprits, démons, djinns. Rendez vous à Kolia. Dieu a le pouvoir de tous faire, absolument tous, demandons lui ce que nous voulons il le fera Incha Allah de part sa grâce" Adissa Toure sur sa page Facebook

"Ceux qui jugent Adissa Touré sans jamais l'avoir rencontrée, sans connaître ses idées, son histoire ni même son discours, ceux là sont arrogants. Une arrogance intellectuelle, d'une insolence idiote" lança un musulman

En effet certains musulmans beaucoup plus stricte profite de l'occasion pour injurier la dame de toutes sortes d'injures et de jugement allant même à comparer cette guérisseuse de "Djadjal" Antechrist cité dans les livres d'apocalypse qui viendra à la fin des temps pour mener les hommes à la perdition.

Dame Adissa n'a qu'une seule parole face aux détracteurs dont elle ignore complètement leur existence "ALLAH ME SUFFIT"

"Ceux qui se font une idée à partir d'une vidéo se trompent de siècle. Nous sommes au XXI e siècle. Une image dit ce qu'on veut bien lui faire dire. Ne soyons pas naïfs, soyons de notre époque" soutenant une approche par rencontre pour s'informer des fondements islamiques de la dame de Kolia plutôt que se limiter à une simple analyse sur les réseaux sociaux Amara Bamba avant de poursuivre "Certains seront d'accord, d'autre non. Cela n'a pas beaucoup d'importance. Le plus important, à mon avis, est de rester dans le cadre de nos valeurs : le musulman ne juge pas son frère ou sa sœur sans prendre la peine de l'écouter"

Disparaîtra t'elle comme Williams Wade Harris, Simon Kimbangu? Ses prédicateurs noirs adeptent de la religion syncrétique qui opéraient des miracles pendant la colonisation mais qui ont été "mal compris"?


Quelle sera la réaction du COSIM vis-à-vis de ce qu'elle fait ? Pour l'heure dame Adissa continue de "guérir de nombreux malades".

S'interroge Mustafa Kauney un résident dans la bagoué

Content created and supplied by: IvoryTimes (via Opera News )

côte d'ivoire côte ivoire kolia

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires