Sign in
Download Opera News App

 

 

Les odes de Salomon : un recueil des mystères

Les Odes de Salomon sont un recueil de quarante-deux poèmes chrétiens composés en syriaque (ou peut-être en grec) par un chantre inconnu au début ou au milieu du iie siècle. Le texte provient sans doute de la Syrie du nord, à Édesse.

"Il s'agit de textes d'allure liturgique, où le locuteur est tour à tour le fidèle, la communauté, ou le Christ lui-même".

Ce sont des poèmes très élaborés avec un riche symbolisme proche du vocabulaire et de la pensée de saint Jean (Apôtre). Leur interprétation est délicate car on n'a aucune certitude concernant leur contexte, leurs destinataires, leur auteur, leurs utilisations et aussi parce que la forme poétique est peu utilisée dans les textes apocryphes.

Néanmoins la recherche est d'avis que les Odes étaient utilisées dans la liturgie par des communautés chrétiennes des premiers siècles. Dans le Pseudo-Anasthase, les Odes sont mentionnées comme des lectures pour les catéchumènes. Les Odes étaient probablement des hymnes d’Église d’où le fait qu'elles soient citées par Lactance et par la Pistis Sophia. Les textes rendus familiers par l’usage liturgique étaient facilement mis par écrit. Les nombreuses références à la communautés des saints laisse à penser à des hymnes liturgiques. Les références au baptême font penser à des hymnes baptismaux.

L’auteur

D'après la tradition, l'auteur écrit selon le pseudonyme du roi Salomon comme l'indique le titre des Odes. Il s'agit donc du fils de David, titre donné à Jésus dans le Nouveau Testament ; il s'agit donc de la Sagesse qui parle et du bâtisseur du Temple, de la maison d'éternité établie par Dieu à Jérusalem. Tous ces aspects sont présents dans les Odes. En dehors de ce procédé littéraire d'identification à la Sagesse, à Salomon, l'auteur, d'après les allusions du texte, semble appartenir au milieu juif et chrétien des nazirs de la caste sacerdotale de Jérusalem.

Milieu de production

Histoire du texte

Le nom des Odes de Salomon était connu par le témoignage d'auteurs chrétiens des premiers siècles, mais le texte était perdu. Ce n'est qu'au début du xxe siècle que le texte est redécouvert, avec plusieurs manuscrits, au hasard des bibliothèques.

J. Rendel Harris découvre en 1909 un manuscrit presque complet contenant le texte des Odes. Jusqu'alors on disposait seulement d'un manuscrit de British Museum, malheureusement incomplet au début et à la fin qui était probablement une copie réalisée au XVIe siècle.

Ensuite c'est grâce à F. C. Burkitt qu'un second manuscrit est retrouvé en 1912. Celui-ci contenait les odes 17, 7 à 42.

Abonnez-vous et partagez

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires