Sign in
Download Opera News App

 

 

Messe de Gbagbo l'évangélique à l'église catholique : Voici les explications d'André Silver Konan

André Silver Konan a donné un avis argumenté sur la présence de Laurent Gbagbo à la cathédrale du Plateau, pour une messe d'actions de grâce, ce dimanche 20 juin 2021.

"Je lis beaucoup de choses concernant le fait que le président Laurent Gbagbo, l'évangélique ne devrait pas être accepté à une messe d'action de grâces catholique. Ce sont là des commentaires de non sachant et inutilement polémiques. En effet, tout le monde peut participer à une messe catholique. Je dis bien tout le monde. L'Eglise n'a pas une police qui contrôle les carnets de catéchisme de tous ceux qui y entrent", a expliqué André Silver Konan.

La polémique sur la présence de Laurent Gbagbo à cette messe qui intervient trois jours après son retour en Côte d'Ivoire, fait débat sur les réseaux sociaux.

Le journaliste-écrivain qui ne cache pas sa foi chrétienne explique que "par contre, tout le monde ne peut participer à l'eucharistie (communion), ni n'a droit à une oraison funèbre ou ne peut contracter un mariage chrétien, sans conditions".

Ajoutant, que "C'est ainsi dans toutes les religions". Se fondant sur les pratiques islamiques, André Silver Konan soutient que "chaque vendredi, tout le monde peut se rendre à la mosquée, mais est considéré comme fidèle celui qui a prononcé la shahada. Tout comme n'importe qui, parce qu'il se rend à la mosquée, ne peut automatiquement et sans conditions, contracter un mariage musulman. C'est à peu près la même chose chez les catholiques".

Le journaliste doublement primé aux Awards de la presse numérique souligne qu'"en fait, tout le monde peut demander une messe d'actions de grâces. Des proches de Hambak l'ont fait récemment à Notre-Dame de la Tendresse et le Président Alassane Ouattara a déjà assisté à des messes d'actions de grâce".

Avant de conclure : "En définitive, ce n'est pas à l'Eglise de refuser quiconque, c'est celui qui sollicite l'Eglise qui doit clarifier son ancrage spirituel."

Laurent Gbagbo est rentré le jeudi 17 juin 2021 à Abidjan, après dix ans d'absence, dû à son procès à la CPI. La Cour pénale internationale l'a acquitté fin mars, en même temps que son ancien ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé. Ce dernier est encore à La Haye et n'a pas encore fixé de date de retour.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

. laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires