Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour de Laurent Gbagbo: Aïcha Koné a fait sa part, elle était au premier rang de l'accueil

Photo : Aïcha Koné a retrouvé toute la joie de vivre en voyant son leader arriver

Loin des bruits et des grelots, la Diva de la Musique Ivoirienne vit sa joie d'avoir retrouvé le Président Laurent Gbagbo. Celui pour qui elle a toujours manifesté son admiration. Femme de conviction et de loyauté, pour Aïcha c'est un principe chez les Koné. Demeurer fidèle quelles que soient les péripéties et le prix que cela peut vous coûter. Elle en a vu, les pas mûres durant ces dix dernières années, non pas pour autres raisons, mais son attachement à un idéal, la justice, à un homme, Laurent Gbagbo, le père de la démocratie en Côte d'Ivoire.

 En effet, son statut d'artiste ne l'a pas empêchée de s'engager pour un combat juste parce que d'aucuns auraient voulu qu'elle ne se mêle pas de la politique. Mais elle vous répondra : qu'ai-je à perdre si je ne m'y mêle pas? Aïcha Koné a tout vu et tout eu dans sa carrière. La célébrité, la gloire, l'argent, les honneurs, les prix, bref cette icône de la musique ivoirienne a vécu son époque. Elle a côtoyé des légendes, elle a été reçue par de hautes personnalités. Alors, que perdrai-je si je ne fais pas de la politique ? Demande-t-elle. Et puis qu'appelle-t-on faire de la politique ? Avoir de la reconnaissance envers une personne n'est pas de la politique, c'est tout simplement divin. 

Femme pieuse attachée aux valeurs humanistes et à Allah le miséricordieux, Aïcha Koné a jeûné, prié, intercédé auprès de son Créateur pour que ce jour arrive. Et ce jour était là hier jeudi. C'était une femme comblée d'avoir mené un combat noble qui en valait la peine. Son Woody est de retour, tout est accompli, dit-elle. " Nous avons longtemps prié pour que le Président Gbagbo soit libéré de la prison et qu'il rentre dans son pays. Voilà, il est là, c'est un jour de joie. Nous avons fait notre part. Le reste est entre les mains de notre Créateur " s'est exprimée la Diva.

 Malgré son état peu fébrile, elle a voulu être de la fête hier, à l'arrivée de son leader. Dans une tenue qui rappelle les belles couleurs, le jour de la belle époque des indépendances des années 60. Sourire au coin des lèvres, la Diva a retrouvé une jeunesse en moins de 24 heures, toute rayonnante, elle a aperçu la silhouette du "combattant de la liberté", loin, dans la foule. Mais son cœur s'est apesanti: "Le président est là.. Ouf!. Il a manqué des larmes visibles. Et pourtant elles ont bien coulé dans son cœur. Et Dieu seul sait le degré de cette joie qui l'anime depuis hier. En somme on retiendra qu'Aïcha Koné est depuis hier jeudi 17 juin, une femme comblée qui a fait sa part. Comme elle l'a dit, le reste appartient à Dieu.

José TETI  

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

Aïcha Koné Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires