Sign in
Download Opera News App

 

 

Un cadre proche de Gbagbo engage femmes et jeunes au travail

Développement des sous-préfectures de Serihio, Gnagbodougnoa et Dougroupalégnoa

Un cadre proche de Gbagbo engage femmes et jeunes au travail

Dr Gnadja Dogba Richard, pharmacien de profession, beaucoup connu sous le nom de Dr Gnadja est un cadre du Parti des Peuples d’Afrique de Côte d’Ivoire et fils de la sous-préfecture de Gnagbodougnoa. A la tête d’une forte délégation de cadres desdites sous-préfectures , Dr Gnadja était les 21, 22 et 23 janvier 2022 à Djidjagnoa, Kragbalilié et Olibribouo où dans ces localités  il a  rencontré des associations de femmes et  de jeunes à qui il a tenu un discours de cohésion sociale et d’amour pour le  travail. Le vendredi 21 janvier 2022, première étape de ce périple  a été à Djidjagnoa où il répondait à l’appel des femmes de ce village en tant que parrain  de leur  traditionnelle fête de fin d’année. « Je vous exhorte au travail car seul le travail rend l’homme sa dignité. Déjà vous êtes en Coopérative, il faut donc consolider cet acquis par la solidarité entre vous .Nous, nous sommes là pour vous épauler en  vous accompagnant », a-t-il soutenu.  Avant de demander à ces hôtes de bannir l’oisiveté de leur chemin. « Quand on ne fait rien, on n’est pas  à l’abri de toutes sortes de vices. Mettez-vous ensemble réfléchissez pour travailler », a t i l exhorté ces femmes et ces populations qui ont effectué nombreux le déplacement. 

En réponse à  cet appel  de leur invité, les femmes ont demandé comme doléance un tricycle pour leur permettre de transporter les charges  des champs.  Le parrain a fait des dons et a promis satisfaire à leur doléance .Le lendemain à Kragbalilié, dans son village, le pharmacien a reçu plusieurs présidentes d’association de femmes  de la sous-préfecture de Gnagbodougnoa   avec qui il a échangé sur la question du même sujet de  travail de la terre, notamment les viviers. Face à ce problème, les femmes ont relevé certaines  difficultés qui obstruent leur volonté. Il s’agit notamment de la rareté des terres cultivables très remarquée depuis la crise politique de 2010, l’absence de fonds de soutien et de manque de        canal de vente de leurs produits. « Nous sommes chaque fois objet d’arnaques de soi-disant porteurs de projets et à la fin  sommes arnaqué par ces personnes qui disparaissent  dans la nature avec nos fonds », sont-elles confié à leur fils. « Je suis votre fils, je suis venu pour vous aider si vous êtes ensemble pour travailler », a-t-il rassuré ses convives  qui sont reparties beaucoup plus confiantes. A Olibribouo, cette dernière étape, a été beaucoup plus  populaire. Sur la place publique des hommes, des femmes et jeunes et même des hommes de Dieu ont pris part à cette cérémonie d’investiture du président des jeunes dudit village parrainée par Dr Gnadja. « Des personnalités politiques comme Amani Nguessan et Le président Laurent Gbagbo sont passées, ici, et ont atteint le niveau politique qu’elles ont aujourd’hui. C’est dire que ce village porte bonheur … », a instruit  Adji Charles ,le nouveau président de la jeunesse dudit village  son parrain. Avant de relever les besoins de son village ,à savoir des problèmes de logements de l’infirmier et de la Sage- femme du village   et besoin d’une autre école vu le nombre pléthorique des eleves dans les salles de classes. Apres avoir promulgué de sages  conseils à son filleul a fait plusieurs dons aux villageois et  différentes couches de personnes qui ont participé à la réussite de cette fête. « Si nous sommes unis et solidaires nous pourront trouver les solutions des problèmes d’écoles et santé que vous avez posé tout à l’heure», a-t-il conclu.     

Rd

Content created and supplied by: Djatchi (via Opera News )

gbagbo richard

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires