Sign in
Download Opera News App

 

 

Un pasteur aurait-il trompé l'ancien couple présidentiel pendant la crise de 2010?

Depuis son retour au catholicisme, marqué par une messe d'action de grâce le dimanche le dimanche 20 juin 2020, les révélations ne cessent de se faire jour. Invité au journal d'Afrique de TV5Monde hier, l'anthropologue Jean-Pierre DOZON lève un coin de voile sur cette affaire.

L'anthropologue rappelle que l'ancien couple présidentiel était jusque dans les années 90 catholique, avant de se convertir au pentecôtisme suite à un accident de route. Que Simone plus atteinte lors de cet accident recevait les visites d'un pasteur qui l'aurait convertie d'abord, ensuite Laurent Gbagbo.

A la question de savoir si le pentecôtisme-Evangelique aurait desservi l'ex président Gbagbo, Jean-Pierre DOZON évoque cette possibilité et révèle : « Quand ils étaient enfermés dans ce palais présidentiel en 2010, il y avait à côté d'eux un pasteur, qui leur disait, surtout, vous ne quittez pas le pouvoir. Et puis il y avait cette certitude à l'époque au fond Simon et Laurent Gbagbo [...] qu'ils étaient protégés par Dieu. C'est ce que Simone pensait, même s'ils avaient perdu officiellement les élections, Dieu était avec eux». Ce qui justifierait cette rupture de banc du président Gbagbo avec le pentecôtisme, mais qui à la fois une rupture politique.

Nous sommes certainement encore loin d'en finir avec les révélations liées à la séparation du l'ancien couple présidentiel, qui semble occuper l'actualité en ce moment.

Rappelons que Jean-Pierre DOZON est anthropologue, directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Content created and supplied by: Képhren (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires