Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici l'origine de la fête du pain sans levain (la pâque). Que signifient ces traditions

Pâques est une fête religieuse qui commémore la résurrection de Jésus pour la religion chrétienne. Pendant les trois jours avant cette date, les cloches s'arrêtent de sonner, en signe de recueillement et de deuil à la veille de la crucifixion du Christ.

C'est une fête qui est célébrée, selon les années, entre le 22 mars et le 25 avril. La Pessah juive, elle, commémore l'exode des Hébreux hors d'Egypte et les fêtes durent huit jours.

L’œuf, un symbole de renouveau

L’œuf, miracle de la vie, de pureté et d’équilibre nutritionnel, s’offre la nuit de Pâques, à la fois pour fêter la résurrection et pour rompre les 40 jours de privations imposés par le Carême. A partir du XIIIe siècle, la coutume d’offrir des œufs se répandit en Occident. Œufs de ferme chez les pauvres, œufs en or richement décorés chez les nobles, tels les célèbres œufs de Fabergé à la cour de Russie, à la fin du XIXe siècle.

L’agneau, est la pièce maîtresse du repas pascal, il est le plus ancien de tous les symboles de Pâques. Le mieux partagé aussi puisqu’il est également sacrifié et dégusté par les musulmans au moment de l’Aïd-el-Kebir, une quarantaine de jours après la fin du Ramadan. Pour les Juifs, il symbolise l’agneau sacrifié juste avant le passage de la mer Rouge par les familles fuyant l’Egypte sous la houlette de Moïse. Partager un agneau le jour de Pâques est l’une des coutumes les plus vivaces du monde chrétien.


LDEBAMBOU

Content created and supplied by: Ldebambou (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires