Sign in
Download Opera News App

 

 

La mission de Moïse sur la montagne de sinaï

Moïse demeura sur le Sinaï avec le Seigneur quarante jours et quarante nuits ; il ne mangea pas de pain et ne but pas d’eau. Sur les tables de pierre, il écrivit les paroles de l’Alliance, les Dix Paroles.

Lorsque Moïse descendit de la montagne du Sinaï, ayant en mains les deux tables du Témoignage, il ne savait pas que son visage rayonnait de lumière depuis qu’il avait parlé avec le Seigneur

Aaron et tous les fils d’Israël virent arriver Moïse : son visage rayonnait

Comme ils n’osaient pas s’approcher, Moïse les appela. Aaron et tous les chefs de la communauté vinrent alors vers lui, et il leur adressa la parole.Ensuite, tous les fils d’Israël s’approchèrent, et il leur transmit tous les ordres que le Seigneur lui avait donnés sur la montagne du Sinaï

Quand il eut fini de leur parler, il mit un voile sur son visage

Et, lorsqu’il se présentait devant le Seigneur pour parler avec lui, il enlevait son voile jusqu’à ce qu’il soit sorti. Alors, il transmettait aux fils d’Israël les ordres qu’il avait reçus, et les fils d’Israël voyaient rayonner son visage. Puis il remettait le voile sur son visage jusqu’à ce qu’il rentre pour parler avec le Seigneur.

Le peuple, à la nuque raide, s’est fatigué d’attendre Moïse * qui conversait sur la montagne avec son Seigneur. Il s’est alors construit son Dieu, un veau d’or. Son dieu, fait de ses mains, de son reflet, de son illusion. L’attente fut sa tentation suprême. Ne plus la supporter et préférer sa propre image à adorer.

Il s’est alors perdu. Comme nous tous quand c’est notre reflet que nous adorons, que nous cherchons, que nous nommons Dieu. Les dieux à notre image pullulent, hier comme aujourd’hui. Pour les quitter, une seule voie, tenter de tendre l’oreille, d’écouter. Moïse a réussi à arracher les siens à la colère du Seigneur. Une lutte intense qui ouvre son âme à plus d’intimité encore avec son Dieu.

Il repart alors près de lui, sur la montagne du Sinaï, 40 jours et 40 nuits, pour réécrire la Parole, celle-là même brisée devant le désastre de ce peuple trop humain. Témoignage de qui est Dieu, celui qui donne à ceux qui l’aiment le nécessaire pour rester libre du sein de l’histoire. Pour rester fidèle du sein des fascinations du monde. Pour rester vivant.En revenant d’une telle aventure, le visage de Moïse portait sur lui la trace de Dieu. Lui parler, le contempler, laisse sa marque sur la peau, sur la chair. « Et nous tous – dira Paul ** qui, le visage dévoilé, réfléchissons la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en cette même image, de gloire en gloire, comme de par le Seigneur qui est esprit. » Voilà ce qui nous est offert. Porter sur nos traits ceux du Christ, ceux de la miséricorde et de la vie donnée. Le faire toujours avec douceur et tremblement, sans assurance ni prétention.

Content created and supplied by: Kouakoujacob01 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires