Sign in
Download Opera News App

 

 

Gédéon :"la majorité des cas de divorces sont issus des mariages chrétiens"


Il y a longtemps qu'on n'a pas vu Gédéon De La Tchetchouva. On se demandait bien où il était caché. Enfin ce mardi 27 Avril en soirée, il est sorti de sa tanière pour nous gratifier d'un prêche spirituel en descendant sur un terrain public pour s'adresser à une foule dans une retranscription sur sa page Facebook.


Pendant son homélie, l'homme de Dieu a parlé des échecs émanant des mariages. Nous avons évidemment constaté qu'il y a beaucoup de divorces en ces temps contemporains. Et pour Gédéon, ceux qui échouent le plus dans cet aspect sont les couples issus de communautés chrétiennes. "Parmi les mariages d'aujourd'hui, la majorité des mariages chrétiens sont ceux qui aboutissent le plus au divorce. Plus de 80℅ des divorces en société proviennent des chrétiens", a décrié Gédéon en justifiant ses estimations.


Pour Gédéon, il y a deux raisons pour lesquelles les mariages chrétiens butent sur des échecs. La première, comme il l'explique, c'est parce que les pasteurs s'imposent dans le choix des concubins. Ils sont du genre à unir un homme et une femme selon leur sensibilité, leur émotion, en mettant cela sur la provenance divine :"le Saint-Esprit m'a dit que Franck doit marier Vanessa. Et toi Robert, Dieu me dit que ta côte c'est Sandrine ".



Avec cette tendance à créer eux-mêmes des couples au sein de l'église, à unir deux personnes qui ne s'aiment forcément pas et qui acceptent malgré tout de se mettre ensemble pour obéir à la prétendue volonté de Dieu, il arrive que des guides religieux unissent malheureusement un homme et une femme incompatible à différents niveaux, de sorte que la relation ne peut aboutir. Au bout de quelques temps, c'est le divorce.


La deuxième raison de l'échec des mariages en milieu chrétien toujours selon Gédéon, c'est la chasteté. On veut que deux âmes, deux corps s'unissent sans qu'ils ne se connaissent sur le plan charnel. Gédéon n'est pas d'accord avec ça. "Il faut se goûter d'abord, se tester d'abord, afin de savoir si la cohabitation peut aller. Parce que tu peux être fiancé à une jeune fille apparemment innocente. Toi tu n'as peut-être pas trop d'expérience mais pendant la nuit de la lune de miel, au lieu que ce soit toi qui tiennes les commandes tu te rends compte que tu as marié une vieille routière ! Elle va te casser les côtes !", a averti Gédéon en condamnant la chasteté afin d'éviter beaucoup de mauvaises surprises.


Louis-César BANCÉ

[email protected]

Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires