Sign in
Download Opera News App

 

 

"Merci Seigneur pour mes/ces un an de plus" ! Cette formule est-elle correcte ?

S'il existait un code de la langue française, c'est quotidiennement que de nombreux internautes se retrouveraient derrière les barreaux lors de la célébration de leur jour anniversaire. Ce serait pathétique n'est-ce pas ? Heureusement, commettre des fautes de grammaire, ce n'est pas une infraction. Mais il serait tout de même utile de corriger cette erreur gravissime que commettent les internautes, singulièrement, ceux du réseau social Facebook.

<<Merci Seigneur pour mes un an de plus >>, lit-on souvent sur la page de nos amis à l'occasion de la célébration de leur anniversaire de naissance. Une telle association du pluriel et du singulier amène à s'interroger. Quelle est le fondement grammatical de cette association du pluriel et du singulier, quand on sait que la phrase sus-indiquée n'est qu'un exemple ? En effet, <<les une heure>>, <<mes un pain>>, <<les un mois>> sont également usités par les usagers de la langue de Molière.

Pour se défendre, certains soutiennent que l'idée sous-entendue par ces emplois est celle des unités de temps plus courtes contenues dans les mots an(un an, c'est 12 mois, 52 semaines ou 365 à 366 jours) ou mois(un mois, c'est 4 semaines, 30,31, 29 ou 28 jours). Mais que dire alors de "les un pain" , "mes un pied"...couramment entendus. Et pourquoi ne pas employer ces unités plus courtes qui admettent indiscutablement le pluriel ?

En réalité, grammaticalement, cette juxtaposition du pluriel et du singulier est incorrecte. Le mot "an" étant singulier, il faut utiliser un déterminant singulier. Pour autant, <<Merci Seigneur pour mon an de plus>> n'est pas d'un emploi commode. Que faut-il alors dire ou écrire ?

Il convient d'employer les expressions telles que <<Merci Seigneur pour cette année de plus/ pour ce nouvel an, pour ce nouvel anniversaire >> ou des expressions similaires.

S'il s'agit de l'an 1 de votre enfant, préférez l'expression "son premier anniversaire".

Respectables lecteurs, si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager : il pourrait aider quelqu’un. N’hésitez pas non plus à faire des propositions constructives : apprendre est une quête perpétuelle. Surtout, abonnez-vous en cliquant sur ‘’suivre’’ pour ne rien rater des prochains articles.

Marius K., Le_Littéraire

Content created and supplied by: Le_Littéraire (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires