Sign in
Download Opera News App

 

 

Point de vue : un chrétien peut-il s’associer à un païen ?

 La question posée en ces termes prête à équivoque.

En effet si l’on conçoit que le chrétien est avant tout un homme, alors il doit s’associer au païen parce que "l’homme est un animal sociable" comme on le dit. Mais cette association ne peut dépasser certaines limites, certains degrés. Car dans un autre sens le chrétien ne peut s’associer avec un païen, compte tenu de leurs qualités sur le plan spirituel.

  1.    Comment définissez-vous les deux notions « chrétien et païen » ?

 A. Le païen

 Pour le N.T., les païens sont les adeptes des vieux cultes idolâtres. Les païens sont des idolâtres appartenant à une religion autre que le christianisme.

 B. Le chrétien

 Est un païen converti au Christianisme. En vérité c’est l’homme naturel qui au contact de l’Evangile de Jésus-Christ reconnaît son état de perdition parce que pécheur et séparé de Dieu, se repent et reçoit Jésus-Christ comme son Sauveur personnel. Il est alors régénéré par l’action du Saint-Esprit. On dit communément qu’il est né de nouveau et incorporé dans l’Eglise.

 

 2. Quelle est votre compréhension de ce passage biblique (2 Corinthiens 6:14-15)

 Dans ce passage l’Apôtre Paul use d’antithèses pour instruire que les chrétiens ne peuvent pas être en communion véritable avec les incroyants.

 * Le chrétien a une relation juste avec Dieu parce que le péché qui le sépare du Dieu Saint a été ôté par Jésus-Christ tandis que le païen demeurant dans le péché est séparé de lui.

 * Le chrétien a la connaissance de Dieu, il est même désormais lui-même lumière (Matt. 5:14) alors que le païen demeure dans l’ignorance voire l’obscurantisme.

 * Le Maître du chrétien c’est Christ, à l’opposé celui du païen est Satan son adversaire.

 * Le chrétien exerce la piété contrairement au païen qui est impie.

 

3 On entend souvent dire : « Jésus a mangé avec les pécheurs. Il est en contact même avec les prostituées ». Cette attitude de Jésus militerait-elle pour une association entre chrétien et non chrétien. Quel est votre point de vue ?

 Oui ! Jésus a mangé avec un grand pécheur comme Zachée il s’est entretenu avec une femme de mauvaise vie comme la Samaritaine, etc.

Attention, Jésus était en mission sur la terre, le Père l’a envoyé pour sauver les pécheurs que nous étions. Il l’a souligné à maintes reprises : « Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu », « Je ne suis pas venu pour les bien portants mais pour les malades ». Dieu est miséricordieux, il est compatissant. Il n’aime pas le péché mais il aime le pécheur. Il faut que Jésus soit au contact des pécheurs pour pouvoir leur venir en aide. C’est une stratégie missionnaire ! Jésus avait le contact avec ces pécheurs mais la communion véritable n’avait lieu avec eux qu’après leur obtention du Salut.

Paul a également adopté cette méthode (1 Co 9:19-23)

Si nous n’avons pas de rapport avec les païens, comment procéderions-nous pour accomplir notre Mission d’évangélisation auprès d’eux ? « Nous sommes dans le monde, mais pas du monde »

Nous devons admettre :

 *que les incroyants sont des personnes précieuses qui sont l’objet de l’amour de Dieu en Christ (Jean 3:16 : Rom 5:8, etc.)

*que les chrétiens doivent agir et gagner le respect des incroyants 1 Th 4:12 ; 1 P 2:11-12

*que les chrétiens devraient être toujours prêts à partager l’évangile avec les incroyants Act 1:8 ; Mt 28:18-20

 

Nous répétons cependant que les chrétiens ne peuvent pas être en communion véritable avec les incroyants (2 Corinthiens 6 :14-17)

 

Content created and supplied by: Felype (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires