Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici des enseignements nutritionniste du pasteur Mohammed Sanogo, rien que pour vous faire du bien

1_ Lorsque tu traverses des difficultés, évite de trop parler, mais garde le silence et regarde à Jésus pour recevoir la solution.

2_ Cette prophétie qui s'accomplira assurément dans la vie de chacun de nous doit être vraiment préparée pour ne pas passer à côté de ce que Dieu nous prépare.

3_ Dans le monde actuel si nous voulons briller, nous devons être sage comme des serpents (Matthieu 10:16).

4_ Dieu te rendra puissant dans tes combats lorsque tu combattras premièrement pour Ses intérêts et non pour les tiens.

L’école de Béthel, c’est l’art de la réception de la parole de Dieu par la connexion à la fréquence Divine tandis que l’école de Jéricho c’est l’art de l’émission, le relâchement de cette parole. Ces deux classes interviennent généralement ensemble.


Avant toute chose, il est très important de renoncer à nos propres intérêts et s’aligner sur les intérêts de Dieu. Cette étape est la rencontre avec le chef de l’armée de Dieu comme Josué a eu à le faire dans Josué 6.

Ensuite, avant de relâcher la parole reçue, il faut observer un silence. Bien aimé.e, il faut attendre d’être poussé par l’Esprit pour relâcher la parole sinon il ne se passera rien, autrement dit la situation ne sera pas décantée. Pendant ce silence, Josué et le peuple d’Israël ont sonné la trompette en observant les contours de la forteresse. L’étape du silence vient traiter avec les forteresses intérieures qui s’opposent à la parole de Dieu. Elle sert à chasser tout doute, toute peur, toute pensée et tout mensonge du diable. Car ce qui se passe en nous est capable de faciliter ou d’empêcher le miracle : nous ne devons absolument pas combattre avec notre chair. (2 Cor 10 v 3).


Pendant que le peuple était silencieux, la trompette sonnait. La trompette qui sonne ici signifie la proclamation de la puissance de Dieu, se répéter en soi-même que Dieu est au-dessus de toute forteresse. Bien aimé.e, nous devons sonner la trompette, c’est-à-dire, élever Dieu et rappeler Ses vertus en nous à l’étape du silence, c’est là la vraie arme pour traiter avec les forteresses intérieures.

Une fois que ton cœur est conquis, tu peux renverser les forteresses en proclamant la parole reçue de Dieu car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. Demeure béni.e

https://www.facebook.com/PasteurMohammedSanogo

Abonnez-vous et partager

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

mohammed sanogo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires