Sign in
Download Opera News App

 

 

Le vrai rituel pour le pardon des péchés

LE VRAI RITUEL POUR LE PARDON DES PÉCHÉS


Dans nos précédentes publications, nous avons montré qu’il existe un rituel imposé par Dieu pour le pardon des péchés (Lévitique 4 :27-31). Selon ce rituel, il fallait faire un sacrifice pour le pardon de chaque péché. Ensuite, Dieu a fait évoluer ce rituel à un sacrifice pour tous les péchés du peuple d’Israël sur une période d’un an. Mais ce rituel était juste pour nous faire comprendre et accepter le Véritable rituel qui s’est fait avec Jésus comme victime.


En effet, dans l’exécution de ce rituel, nous avons identifiés trois acteurs majeurs :


1- Un sacrificateur, représentant des pécheurs (au temps de Moïse, c’était Aaron),

2- Des pécheurs (au temps de Moïse, c’était le peuple d’Israël,

3- Une victime (au temps de Moïse, c’était un animal pur).


Au temps de Jésus, nous avons également les trois acteurs majeurs :

1- Un sacrificateur, représentant des pécheurs (au temps Jésus, c’était Jean-Baptiste),

2- Des pécheurs (au temps de Jésus, c’était le monde entier,

3- Une victime (au temps de Jésus, Il était Lui-même la victime).


Voilà ce que nous avons montré dans nos précédentes publications. Aujourd’hui, il s’agit de vérifier la conformité du Sacrifice de Jésus avec le rituel du pardon des péchés établi par Dieu. Le monde entier étant identifié comme les pécheurs pour qui Jésus doit être sacrifié, il faut que le sacrificateur (Jean-Baptiste) et la Victime (Jésus-Christ) se rencontrent pour que le sacrificateur impose ses mains à la Victime. A quel moment Jésus et Jean se sont-ils rencontrés? Lors du baptême de Jésus. Analysons donc ce baptême verset par verset.

Matthieu 3 v 13-14 « 13 Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. / 14 Mais Jean s'y opposait, en disant: C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et tu viens à moi! »


Jean-Baptiste a refusé de baptiser Jésus. Pourquoi? Lisons Marc 1 :4-5 « 4 Jean parut, baptisant dans le désert, et prêchant le baptême de repentance, pour la rémission des péchés./ 5 Tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui; et, confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain. »

Parce que Jean-Baptiste donnait le baptême de repentance, il a refusé de baptiser Jésus le Juste. Jésus n’avait aucun péché à confesser. Ce sont les pécheurs qui sont concernés par le baptême de Jean-Baptiste. Or sur la terre, Jésus était le Seul à être sans péché. Donc, c'est Jésus qui devait baptiser Jean. Cela n'a aucun sens que Jésus fasse un baptême de repentance. Jean-Baptiste avait donc raison de refuser de baptiser Jésus. Mais Jésus l'a persuadé parce qu’Il était là pour autre chose :


Matthieu 3 v15: « Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. » Jésus n'a pas demandé à Jean-Baptiste de le baptiser forcement. Il a dit qu' « il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste ». Cela veut dire que Jésus et Jean-Baptiste doivent accomplir ensemble tout ce qui est juste, c'est-à-dire tout ce qui concerne la justice, "nous accomplissions": Le "nous" est mis pour Jésus et Jean-Baptiste. Les deux doivent accomplir ce qui est juste. Autrement, Jésus voit Jean-Baptiste comme un sacrificateur qui doit Lui imposer les mains afin de Lui confier la responsabilité des péchés du monde. Quand Jean-Baptiste a écouté Jésus, il ne Lui a pas résisté. Certainement que Jean-Baptiste a compris ce que Jésus voulait dire, que Jean-Baptiste savait que c’est l’imposition des mains qui importait à Jésus et non le baptême de repentance.


Pour nous prouver qu’il a compris le langage de Jésus, Jean-Baptiste va confirmer le rôle de victime de Jésus : Jean 1 v 29 « Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. » Le lendemain du baptême, Jean-Baptiste a présenté Jésus comme la Victime, comme l'agneau. Donc Jean-Baptiste avait compris le langage de Jésus. Ce passage confirme aussi que ce sont les péchés de toute l'humanité que Jésus a porté. Dieu a-t-Il validé cela?


Esaïe 53 v6: « Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l'Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous. » La Bible nous dit que pendant que chacun suivait sa propre voie, Dieu a fait tomber sur la tête de Jésus les péchés de nous tous. Effectivement, bien que Jean ait présenté Jésus comme la Victime, qui s'en est occupé? Personne! Pierre voulait même à un moment donné, empêcher Jésus de mourir.


Donc Jésus s'est chargé de nos péchés lors du baptême. En Israël, aucun baptême ne se faisait sans imposition de mains. C'est l'imposition de mains qui intéressait Jésus, et non le baptême de repentance. Que s'est-il passé après que Jésus eut pris tous nos péchés?


La réponse dans notre prochaine publication. Que Dieu nous accorde la Grâce d’aimer la Vérité !!!

Source : Zab Flavien Gnizako homme de Dieu

Abonnez vous massivement

Content created and supplied by: Baudouin1er (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires