Sign in
Download Opera News App

 

 

L'église catholique en deuil

Depuis hier, l'église catholique de côte d'ivoire précisément le Diocèse d'Abengourou pleure un grand serviteur. En effet, le diocèse d'Abengourou a perdu un prête italien qui servait dans le diocèse depuis plus de 30 ans. Il s'agit du révérend Père Elvio Nicoli, qui s'est installé dans le diocèse après son ordination en Italie.

Selon le communiqué qui a annoncé son décès, le père Elvio Nicoli est décédé à Abidjan dans la clinique PISAM, suite à une période de maladie.

Né le 17 mai 1952 à Bergame, dans la paroisse de San Colombani in Valtesse. La famille a ensuite déménagé à Gorle. Il a été ordonné prêtre le 12 juin 1952. Après son ordination, il a laissé Torre Boldone un souvenir vivant, en étant le directeur de l'oratoire (1976-81). Toujours à Torre Boldone, il avait fondé le groupe Agesci( Association des guides et scouts Catholique italiens). En 1981, il rejoint également la caméra du ponteranica en tant que directeur de l'oratoire.

En 1987, il part comme missionnaire en Côte d'Ivoire, dans le diocèse d'Abengourou , comme prêtre Fidei donum, c'est-à-dire au service d'une Église sœur. En 33 ans de présence ininterrompue, il a occupé divers postes: vicaire de la paroisse d'Agnibilekrou (1987-2002), curé de Tankesse (2002-03) et Duffrebo (2003-07).

En 2005, il devient trésorier du diocèse, poste qu'il occupe toujours, et en même temps il était curé de Notre Dame de la Paix (2008-11), directeur du centre diocésain Saint Kizito (2011-15) et en 2015 curé de N'Dakro. Ces dernières années, il était curé de la paroisse d'Assaoufoué.

Content created and supplied by: Dronenews (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires