Sign in
Download Opera News App

 

 

Ouagadougou: une plainte contre l'église catholique Saint Pierre pour avoir brûlé des fétiches


L'église catholique Saint Pierre de Gounghin, à Ouagadougou, a procédé, le mardi 20 Avril 2021, à la mise en feu des objets de fétiches appartenant à certains de ses fidèles. Ces derniers ont été invités par le curé de la paroisse à abandonner leurs amulettes pour vivre pleinement leurs vies chrétiennes, en Jésus-Christ, dans une foi sans duperie, sans supercherie, nous a appris la télé burkinabè ainsi que le site burkina24.


Une semaine après l'incinération des fétiches par l'église, un collectif de la société civile, gardien du temple ancestral et aussi défenseur de la laïcité, est monté au créneau, décriant l'acte des prêtes à l'encontre des animistes. Les gardiens du temple traditionnel ont porté plainte ce mercredi 28 Avril contre l'église catholique Saint Pierre pour la destruction d'objets animistes. Autant l'église catholique pratique sa foi en toute liberté sans être importunée, les animistes souhaitent exercer leurs activités dans le respect de leur foi aux ancêtres.

Le Tribunal de grande instance de Ouagadougou tranchera.


Louis-César BANCÉ

[email protected]

Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires