Sign in
Download Opera News App

 

 

La première pilote d'hélicoptère noire d'Afrique du Sud vise plus haut que le ciel

Refilwe Ledwaba est la première femme noire sud-africaine à avoir été pilote d'hélicoptère et depuis, elle a formé des centaines de jeunes femmes aux métiers de l'aéronautique. Elle est devenue. Une source d'inspiration pour beaucoup d'entre elles.

Le stéréotype du pilote de ligne, forcément un homme, parfois un héros, a la vie dure: dans les cabines de pilotage, les femmes restent rares, une situation d'autant plus criante que la pénurie de pilotes menace le secteur de l'aviation.

Refilwe Ledwaba, première pilote noire d’hélicoptère d’Afrique du Sud, veut changer la face de l'aviation en Afrique en y intéressant les femmes africaines, peu enclines aux métiers traditionnellement considérés comme réservés uniquement aux hommes.

"J'étais censée aller à la faculté de médecine, mais je ne pouvais pas [par manque d'argent] et j'ai commencé à travailler comme hôtesse de l’air", a-t-elle avoué à Forbes Africa.

C'est lors de sa formation comme membre d'équipage de cabine qu'elle a réalisé qu'elle est intéressée par le pilotage des avions.

Ses collègues blancs l'encouragent alors à devenir pilote. L'un d'eux, pilote lui-même, lui propose de la former gratuitement si elle couvrait le coût du carburant.

Au moment où elle a volé en solo, elle s'est rendu compte qu'elle avait brisé les barrières de race et de sexe d'un seul coup.

En 2010, Ledwaba a lancé le programme Girls Fly in Africa (GFPA) pour initier les filles du primaire et du secondaire aux filières scientifiques et technologiques à un jeune âge.

La quarantaine à peine sonnée, elle enseigne aux jeunes en formation comment piloter des aéronefs. Elle dirige également le Girls Fly Program in Africa (GFPA), une fondation qui vise à initier les élèves du primaire et du secondaire à la science, à la technologie, à l'ingénierie et aux mathématiques.

Sa fondation lui permet de relever les défis auxquels elle a été confrontée lors de son entrée dans l'industrie de l'aéronautique, en brisant les barrières culturelles et sociales dans l'aviation au niveau local.

Content created and supplied by: AkaArradé (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires