Sign in
Download Opera News App

 

 

Insolite: le cerveau d'Einstein, un souvenir d'une personnalité célèbre

Le célèbre scientifique Albert Einstein est mort en 1955 à Princeton, aux Etats-Unis. Avant son décès, il avait donné des instructions claires : il voulait éviter que son corps devienne un objet d’idolâtrie. Donc il avait ordonné que son corps soit incinéré et a ordonné que ses cendres soient dispersées dans un endroit qui resterait secret.


Evidemment ses dernières volontés ont été accomplies, enfin… partiellement ! En effet, le médecin Thomas Harvey, chargé de l’autopsie du grand homme, a ôté le cerveau d’Einstein à des fins d’études médicales sans autorisation de la famille.


C’était une pratique courante à l’époque. 

Plus tard, la famille d’Einstein a de toute façon accepté que son cerveau soit utilisé à des fins scientifiques. Ainsi, Harvey a découpé l’organe en 240 blocs de 10 cm3 pour tenter de comprendre pourquoi Einstein avait une intelligence hors normes.


Mais Harvey décide de ne pas publier d’articles concernant ses découvertes jusqu’en 1985. A cette date il signe un papier avec le neuroanatomiste Marian Diamond, dans lequel ils confirment que le cerveau d’Einstein possédait un taux plus important que la moyenne de cellules gliales dans le lobule pariétal inférieur gauche. C’est-à-dire l’aire responsable des raisonnements mathématiques.

Après le décès de Thomas Hervey en 2007, le National Museum of Health and Medicine de Chicago aux Etats Unis s’est approprié ce trésor fragmenté et le cerveau le plus célèbre du monde s’y trouve encore aujourd’hui.

Content created and supplied by: SavYac (via Opera News )

Albert Einstein Thomas Harvey

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires