Sign in
Download Opera News App

 

 

En 2050, les hommes ne feront plus d'enfant ?

Selon l'épidémiologiste Shann Swan, la fertilité humaine se réduit drastiquement. Dans son livre Countdown elle explique qu'en 2050, le taux de fertilité des hommes pourrait atteindre le seuil de nullité.

Shanna Swan est épidémiologiste, spécialiste de santé publique et professeur à l’école de médecine Icahn de l’hôpital du Mont Sinaï de New York. Son livre "Le compte à rebours" rapporte que la fertilité des hommes a diminué de près de 60%, les 40 dernières années qui se sont écoulées. En résumé, la consistance de la liqueur séminale des hommes présente moins de concentration. Elle a fait ce constat en s'appuyant sur les travaux universitaires publiés par des centaines de chercheurs. Pis encore, Le professeur Swan alarme sur l'augmentation des cas d'intersexualité (possession à la fois de caractéristiques mâles et femelles), et sur plusieurs anormalités concernant l'organe de reproduction mâle.

Pour l'épidémiologiste le déclin de la fertilité des hommes atteint un rythme très alarmant de 1 à 2% par an. Selon ses analyses, la fertilité humaine pourrait ainsi devenir quasiment nulle aux alentours de 2050. Ce qui conduirait à obliger les humains recourir à la procréation assistée à grande échelle.

Shanna Swan : "l'effet des produits chimiques sur notre système reproductif  menace la survie de l'humanité" - BBC News Afrique

Selon Shanna Swan : "L’évolution des modes vie (mauvaise alimentation, obésité, manque d’exercices physiques, etc) ne suffit pas à expliquer ce phénomène. Des anomalies de développement dès le stade fœtal semblent déjà monter des changements dans le processus de sexuation l’embryon. Les produits chimiques, notamment ceux ayant des effets perturbateurs endocriniens, et les micro-plastiques pourraient aussi avoir une part de responsabilité comme le suggèrent par ailleurs des études conduisant à des résultats similaires chez des animaux (chiens, alligators, poissons, etc.)".

Compteur de la population mondiale en temps réel 2021 ⏲️

Elle rejoint les prévisions d’un autre livre prémonitoire, intitulé “L’apogée” écrit par des universitaires canadiens qui annoncent un retournement démographique pouvant se traduire par une baisse de la population du monde de 98% en quelques siècles. Les dernières prévisions de l’ONU concernant l’évolution de la population mondiale d’ici 2100 et une étude récente publiée par démographes éminents dans la revue scientifique The Lancet vont également dans ce sens.

Il est pourtant difficile d'y croire avec une croissance de la démographie constatée surtout en Afrique. 2050 la date buttoir ne peut donc s'appliquer qu'aux régions européennes dont la Russie qui a relancé un programme d'incitation à l'enfantement à l'endroit de sa population vieillissante. D'autres pays comme le Canada sont en train d'assouplir leurs conditions d'immigration et de nationalisation des immigrés.

Content created and supplied by: ConstantKouacou24 (via Opera News )

new york shanna swan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires